Par Maritxu

22/01/2007 Lundi

C’est décidé, je deviens allergique au café. Je ne supporte plus le goût et l’odeur devient pénible. Quelle poisse ! Moi qui adore ça ! Et c’était le seul « défaut » qui me restait. Bon, de toute façon je n’ai pas le choix, je manque de vomir à chaque fois que j’en respire.

Je suis condamnée à une grossesse saine.

C'est quand même injuste. J'arrête la clope, j'arrête l'alcool (et comparativement, c'est surement d'arrêter l'alcool qui me coûte le plus), je voulais juste me garder mes 3 tasses de café quotidiennes pour tenir le coup... Ben non, ça ne mesure même pas 2 centimètres et ça m'impose déjà ses quatre volontés.