À l'école, il y a un nouveau prof (qui est là depuis, facile, trois mois) (han la la, comment je suis trop pas à l'heure pour les nouvelles de l'école) (en même temps, ça vous fait une bonne jambe – je pourrais raconter n'importe quoi, vous n'en sauriez rien) (n'empêche, je suis honnête!) (ok, j'arrête).

Donc, à l'école, il y a un jeune prof dont j'ai récemment appris le nom, que j'ai innocemment orthographié «Irla». Oui, en Irlande, les noms de garçons aussi finissent en -a.

Gentil garçon, hein, pas de problème, rien à redire.

Sauf qu'aujourd'hui, j'ai appris la vraie orthographe de son nom. Le choc.

«Irla».

Iarfhlaidh.

Je le jure sur la tête de Anne Boleyn, c'est vrai.

(Comment je peux me trouver un homme ici? Vous me voyez l'emmener à un mariage, ce garçon?
- Et, alors, comme ça tu viens accompagnée? Je peux savoir son nom, que je l'écrive sur le plan de table?
- ...
- ...?
- John Smith. )