Puce chantonne en arrière-plan :

"Libéréééééeeee, massacréééééeeee, je ne mentirai plus jamaiiiiiiiis"

J'adore son interprétation toute personnelle.

Voilà, c'était juste pour vous dire. Je suis bien contente de l'avoir interdit à la maison, ça rend la chanson bien plus intéressante.