11 décembre 2011

Supermarché

Entendu au supermarché hier : une maman dit à son fils :

"Si tu parlerais mieux, je te comprendrais mieux"

J'ai attendu qu'elle se corrige, mais non.
Pauvre monde.

Posté par Maritxu à 11:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

24 août 2010

Où en suis-je niveau BD ?

Par Maritxu

Récemment, j’ai publié un top 100 des meilleurs BD. Comme je dispose d’une bibliothèque municipale très bien fournie, je comble peu à peu mes lacunes, et m’aperçoit qu’il existe finalement très peu de bandes dessinées que je n’ai pas et que j’aimerais avoir.

J’ai été déçue par plusieurs titres pourtant bien classés comme, par exemple :

de_capes_et_de_crocs_tome_1De Cape et de crocs de Ayroles et Masbou, où je n’accroche vraiment toujours pas au dessin… L’histoire est de plus assez tarabiscotée et je ne vois pas l’intérêt de donner une apparence animale aux protagonistes.

Le Triangle secret de Convard
et plusieurs dessinateurs, dans laquelle une intrigue franc-maçonnique s’enlise.
le_triangle_secret_integrale Je n’ai pas grand-chose à redire au dessin, si ce n’est qu’il est très académique, mais l’histoire ! Quand tous les personnages meurent autour du héros, pas une seule fois il ne se doute que son téléphone est sur écoute et il continue, imperturbable, à téléphoner de son salon, avec son téléphone fixe. Ce genre de chose a le don de m’énerver.

prince_nuitLe prince de la nuit de Swolfs, pourtant vanté par mon bibliothécaire comme étant sa série culte, s’est en fait avéré être une histoire de vampires sans imagination. Une querelle séculaire entre une famille de chevaliers-vengeurs et un vampire sans cœur… Un cliché développé de trop nombreuses fois.

Le pouvoir des innocents de Brunschwig et Hirn. pouvoir_des_innocentsEn théorie, rien à redire de cette BD, qui a un solide scénario servi par un chouette graphisme. Par contre, l’histoire est tellement violente et déprimante que je suis arrivée au bout en réprimant mes hauts-le-cœurs. Si c’est vraiment le monde actuel, autant se tirer une balle tout de suite. Moi, je veux qu’on me fasse rêver, ou qu’on me conscientise, à la rigueur. Mais là, c’est trop pour moi. Sans façons.




Par contre, j’ai fait de très belles découvertes, avec Gibrat notamment, que je connaissais de nom sans avoir jamais ouvert un album (une belle erreur, donc).

Web_Couv__Le_sursis__Tome1_Le sursis et sa suite, le vol du corbeau, sont absolument sublimes graphiquement, avec une histoire toute en simplicité et pourtant si poignante.

Les Maitres de l’orge, de Van Hamme et Vallès. maitres_de_l_orgeSi le dessin est tout à fait classique, l’intrigue est fabuleuse. Sur plusieurs générations on suit une famille qui brasse de la bière. Ce qui fait à mon sens l’originalité de la série, c’est que les protagonistes sont de vrais pourris, capitalistes dans l’âme et sans scrupules. C’est tellement excellent qu’on arrive quand même à les aimer !




Et puis, pas dans la liste, je trouve dans ma bibliothèque des perles qui mériteraient la première place du classement…

AlgernonWoodcock

Algernon Woodcock, de Gallié et Sorel. C’est MON coup de cœur de ces dernières années. Le dessin est absolument somptueux, et l’intrigue nous emmène dans un monde faé où tout n’est pas volontairement révélé. Le héros n’en sait pas plus que nous, et ces omissions font beaucoup dans la magie de l’histoire. C’est merveilleux, dans les deux sens du terme ! Avis aux bonnes œuvres : je VEUX les 5 tomes parus pour Noël !
Ce qui me fait penser qu’une autre œuvre de Sorel, la Mens Magna, ne figure pas non plus au palmarès. Amateurs de magie noire et blanche, précipitez-vous sur ces 3 tomes !

voyageenitalieLe voyage en Italie, de Cosey. En ce moment, je me fais une orgie de Cosey, en complétant ma collection des Jonathan, et en lisant plusieurs de ses histoires courtes. Moi, j’adore. Le dessin est très simple, mais très efficace, et les histoires sont de petits bijoux de poésie…








Voilà, j’ai bien avancé, et si vous êtes sages, vous aurez un autre état des lieux, un jour.

Posté par Maritxu à 17:30 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
06 juin 2010

100 BD

Par Maritxu

Je vous infligé récemment le top 100 des livres. Hé bien figurez-vous que je vous inflige aujourd’hui le top 100 des indispensables en bandes-dessinées !
Il se trouve que je suis fan de BD, et que ma collection est passablement fournie. Depuis une année je ronge mon frein car, pour cause de disette, je n’ai pas ma moisson mensuelle de nouveaux tomes et je suis frustrée. Heureusement, cette période est désormais derrière moi, et les missions-librairie vont pouvoir recommencer : youpi. C’est le bon moment pour faire un état des lieux de ma bibliothèque, vérifier ce que j’ai manqué, commenter MES indispensables à moi.

1 – Blacksad – Cette série est assez récente, mais elle mérite la tête du classement. Les enquêtes de ce chat sont tout simplement un bijou de la BD.
2 – Astérix – Tout est chez mes parents !
3 – La quête de l’oiseau du temps – Un must. La suite est à la hauteur de la série originale.
4 – Gaston - Je les ai tous chez mes parents, et c’est une des rares séries que je rachète pour en avoir un exemplaire chez moi. La grande force de Franquin, c’est d’arriver à faire toujours autant rire même après 20 lectures. C’est indémodable !
5 – XIII – J’ai essayé, j’ai pas accroché. Trop politique, trop de questions, pas assez de réponses, j’ai lâché vers le tome 9.
6 – Tintin – BD familiale, je les rachèterai peut-être pour mon demi-belge quand il sera grand
7 – Thorgal – Je suis fan depuis l’enfance. Seul un tome m’a déçu. Et comme je suis rancunière, je ne l’ai pas acheté. Na.
8 – Lanfeust de Troy – Excellente série, par contre, la suite est moins glorieuse…
9 – De cape et de crocs - On me l’avait conseillé il y a longtemps, et je n’avais pas accroché au dessin. Va falloir que je réessaie, si tout le monde est d’accord pour dire que ça vaut le coup.
10 – Murena – Une fresque historique incontournable.
11 – Largo Winch – Dans la même veine que XIII, je n’ai pas accroché. Moi, dès que ça parle argent, je m’endors.
12 – Le combat ordinaire – Magnifique. Une de mes BD cultes. Comme à peu près tout ce que fait Larcenet.
13 – Spirou et Fantasio – Tellement classiques qu’ils sont chez mes grands-parents !
14 – Peter Pan – Encore une nouvelle version du mythe. Réussie.
15 – Les passagers du vent – Tout Bourgeon, j’adore, j’adore ! Tellement documenté, tellement abouti. Quel dommage qu’il ne soit pas plus productif. Ceci expliquant probablement cela.
16 – Les mondes d’Aldébaran – Là, non. J’ai lu, je n’ai pas aimé. Le dessin est trop statique.
17 – Blueberry – Culte, et encore chez les grands-parents.
18 – Universal War One – La révélation SF de ces dernières années. A lire absolument si on aime le genre.
19 – Blake et Mortimer – C’est un peu comme Tintin, je pense que si on n’a pas grandi avec, on n’aime pas. Et c’est mon cas.
20 – Le troisième testament – Je suis passée à côté tout en le voyant régulièrement dans les rayons. Faut que j’essaie !
21 – Le Grand Pouvoir du Chninkel – Un coup de cœur pour moi. Formidable. A lire en NetB si possible, dans la version d’origine.
22 – Le Scorpion – Belle fresque historique bien ficelée.
23 – Lucky Luke – Chez les parents !
24 – Sillage – je m’y suis mis tardivement, pour cause de libraire qui me gonflait, mais c’est pas si mal.
25 – Les Idées Noires – Excellent, culte, indémodable. Franquin, quoi.
26 – Le Tueur – Entendu parler, connait pas. A essayer.
27 – Maus – La seul BD a avoir eu le prix Pulizer quand même. Bouleversant. Je ne pouvais plus lâcher le bouquin.
28 – Les tuniques bleues – Moi je suis pas super fan, mais mes beaux-parents les ont tous, alors…
29 – Soda – Pour moi, pas une grande BD, mais bien fichue et efficace. Je connais, je n’achèterai pas. Ou pas tout de suite en tous cas. La probabilité que je devienne milliardaire est infime, mais existe tout de même.
30 – Où le regard ne porte pas – 2 tomes qui chamboulent. A lire, relire, re-relire !
31 – Le retour à la terre – Tellement j’aime, on l’a odieusement plagié pour nos faire-parts de mariage.
32 – Corto Maltese – Un ovni pour moi. C’est très beau, mais je m’ennuie à mourir en le lisant. Ca ne s’explique pas. Je n’en ai aucun, sans autre explication rationnelle. Quand je s’rai grande, un jour, p’tète.
33 – Le Sursis – Jamais entendu parler. Faut que j’essaie.
34 – Le Cycle de Cyann – Je l’ai déjà dit, tout Bourgeon édité devient indispensable. Surtout si c’est de la SF
35 – Les 7 vies de l’épervier – Je connais mal, j’ai lu il y a longtemps, et je n’en ai pas gardé un souvenir impérissable. A réessayer.
36 – Calvin et Hobbes – Pourquoi croyez-vous que le doudou de mon fils s’appelle Hobbes ? Indispensable !
37 – Le chant des Stryges – Jamais essayé.
38 – Garulfo – Pareil, faut que je m’y mette.
39 – L’Incal – MA BD culte, dédicacé par les mes deux auteurs cultes, Jodorowsky et Moebius. Le problème avec cette BD, c’est qu’il n’y a pas de demi-mesure : on adore ou on déteste. Je comprends les deux positions, elle est vraiment particulière. Moi, j’adore.
40 – Sambre – Formidable. Que dire de plus ?
41 – Nikopol – En fait, c’est la trilogie Nikopol, le premier tome étant La Foire aux Immortels. Je m’étonne que Bilal n’arrive qu’en 41ème place. C’est culte.
42 – Rapaces – Enfin une série-vampire qui dépoussière ses classiques. Enfin, faut aimer.
43 – Les Complaintes des Landes Perdues – De la fantasy avec des sorcières et des chevaliers : j’adore.
44 – Le Décalogue – Comme le 3ème testament, je suis passée à côté. Faut essayer moi j’dis.
45 – Jeremiah – J’ai pas grandi avec, et je n’ai jamais ouvert un tome. On verra si l’envie me prend, un jour.
46 – Magasin général – Un tour de force cette série : il ne se passe rien, et c’est passionnant. Les expressions québécoises y sont probablement pour quelque chose.
47 – Long John Silver – Série en cours, très intéressante. Faut voir la suite.
48 – Golden city – C’est comme Largo, c’est trop politique. Je n’apprécie pas.
49 – Okko – Dans le Japon médiéval. Pas mal, mais pas transcendant. Je l’ai acheté tout de même.
50 – Quartier lointain – Mon premier manga. Un Taniguschi, évidemment, pour moi qui n’aime pas ce style. Merveilleux.
51 – Le Triangle Secret – Inconnu au bataillon. J’essaierai.
52 – Les mondes d’Aldébaran, Bételgeuse – Comme c’est la suite d’une série que je n’aime pas, je ne vais pas me faire du mal exprès, non ?
53 – Alim le tanneur – Je ne connais pas, mais le titre me donne envie…
54 – Le Vol du Corbeau – pareil !
55 – La Rubrique à Brac – Goltib, mon maître ! Tout ce que vous produisez est grandiose. Sisi.
56 – Valérian – Une des premières BD spatio-temporelles avec une fille. Je suis fan. A mort.
57 – Donjon Zénith – Toute la série et ses dérivés sont des bijoux d’humour. A dévorer sans tarder.
58 – Les Compagnons du Crépuscule – J’ai déjà parlé de Bourgeon, non ? Vous n’êtes pas déjà en train de les acheter ? Mais courez !
59 – Trolls de Troy – Un dérivé de Lanfeust qui fonctionne bien. Juste, il faut aimer les jeux de mots et les calembours plus mauvais les uns que les autres. Il se trouve que j’ai été à bonne école !
60 – Persépolis – Une des rares BD politiques qui m’a bouleversée. L’Iran vu par une adolescente, c’est formidable. Tellement qu’ils en ont fait un film. A voir, à lire.
61 – Travis – Je crois que je l’ai lu, mais je n’en garde aucun souvenir. A relire.
62 – Bouncer – Sympa, mais je me suis arrêtée au tome 4.
63 – Djinn – Je suis tombée amoureuse de cette série. Vraiment.
64 – L’épervier – Connais pas.
65 – Aquablue – Vraiment cool, Mon seul regret est une police de caractère qui m’énerve : ils mettent les noms propres en gras, j’ai l’impression qu’ils les crient.
66 – V pour Vandetta – Merci Xabi de m’avoir fait découvrir ça. Indispensable dans une bibliothèque. Le film est top aussi, et très fidèle.
67 – Berceuse Assassine – A découvrir. On verra.
68 – Les Maîtres de l’Orge – je m’en veux de ne jamais avoir essayé alors que tout le monde me dit que c’est bien ; promis je me rattrape bientôt.
69 – Légendes des Contrées Oubliées – C’est inconcevable que je ne l’aie pas lu avec un titre pareil. C’est mon prochain achat.
70 – Sin City – Envoutant.
71 – Sanctuaire – Une trame très intéressante, mais on a envie de savoir où on va. Pas fini.
72 – Durango – C’est quoi ?
73 – SOS bonheur – Le titre est trompeur. C’est vraiment bien, mais faut pas le lire quand on est déprimé.
74 – Balade au bout du monde – Deux cycles très différents, et tout autant passionnants.
75 – Yoko Tsuno – Chez mes beaux-parents !
76 – Les Gardiens (Watchmen) – je n’ai pas lu, parce que j’ai détesté le film. Non, soyons honnêtes, je n’y ai juste rien compris. Alors non, merci, sans façons.
77 – Gil Jourdan – Encore une BD avec laquelle je n’ai pas grandi !
78 – Les cités Obscures – Le premier Schuitten et Peteers n’est que là ? C’est un scandale, tout ce qu’ils font est merveilleux. Faut dire qu’un architecte au dessin, ça en jette.
79 – Les Schtroumpfs – Chez mes parents !
80 – La Vengeance du Comte de Skarbek – deux tomes indispensables à une BDthèque.
81 – Johan et Pirlout – Sont jamais loin des schtroumpfs ces deux-là…
82 – le Prince de la Nuit – J’ai essayé récemment, et je ne suis pas emballée. Une bonne vieille histoire de vampires sans imagination.
83 – Le Vent dans les Saules – A lire si on a l’âme poète. Très beau.
84 – Achille Talon – Chez mes parents !
85 – Carmen Mc Callum – Faut que j’essaie ça, ça à l’air bien.
86 – Jérome K Jérôme Bloche – Lu une fois ou deux à la bibliothèque étant jeune. Pas accroché.
87 – La Caste des Méta-Barons – Série satellite de l’Incal, je n’allais pas la laisser passer ! L’histoire est merveilleusement servie par le dessin de Gimenez, qui transforme chaque case en tableau. Bon, par contre, faut aimer les combats, et la SF.
88 – La Guerre Eternelle – Quid ?
89 – La Nef des fous - ???
90 – Zoo – Encore ???
91 – Les Formidables Aventures de Lapinot – "Formidables" est le mot. Les aventures sans Lapinot, aussi.
92 – Isaac le Pirate – Vu, pas lu.A lire.
93 – Donjon Potron-Minet – Un satellite de Donjon Zénith. Même punition, c’est génial.
94 – Les Bidochons – C’est chez mes parents !
95 – Le Pouvoir des Innocents – Je connais pas, mais les critiques ont l'air élogioses..
96 – Lincoln – Les aventures de cet anti-héros immortel aidé par Dieu sont un régal.
97 – Monster – C’est un manga, voilà pourquoi je ne connais pas. Je suis pas très mangas, moi, navrée.
98 – IR$ - rien que le dollar dans le titre ne m’a jamais donné envie de le lire.
99 – Le photographe – dire qu’il a fallu presque la fin pour voir apparaître mon coup de cœur de ces dernières années. C’est 3 tomes formidables, magnifiques, merveilleux.
100 – Donjon Monster – Dans le Donjon, tout est bon !

Voilà mes avis, ils sont personnels et n’engagent que moi. Cependant, je ne suis pas complètement butée, et j’adore discuter !
Alors, et vous, qu’en pensez-vous ?

Posté par Maritxu à 13:24 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
31 mai 2010

100 livres

Par Maritxu

Sur facebook, il y a quelques temps, a circulé une liste des 100 livres les plus achetés en Angleterre. J'ai déploré la pléthore de Dickens et l'absence de nombreux auteurs qui me semblaient importants.
Et j'ai trouvé la même liste, pour la France, et je suis bien plus d'accord avec elle. D'alleurs, ma liste de lecture aussi ! Autant je n'en avait lu que 41 sur 100 pour la liste anglaise, autant j'explose les scores avec la française... (en vert, ce que j'ai lu)
Et vous ? Quel est votre livre préféré ?

1 La Bible – pas en entier, mais ça compte ?
2 Les misérables de Victor Hugo
3 Le petit prince d'Antoine de Saint-Exupéry – Une redécouverte à chaque lecture…
4 Germinal d'Emile Zola
5 Le seigneur des anneaux de J.R.R. Tolkien – Un must ! Il devrait être étudié à l’école.
6 Le rouge et le noir de Stendhal
7 Le grand Meaulnes d'Alain-Fournier
8 Vingt mille lieues sous les mers de Jules Verne
9 Jamais sans ma fille de Betty Mahmoody - Pas lu. Je n’avais pas envie d’être triste quand il est sorti.
10 Les trois mousquetaires d'Alexandre Dumas
11 La gloire de mon père de Marcel Pagnol – Mes lectures d’enfance
12 Le journal d'Anne Frank d'Anne Frank
13 La bicyclette bleue de Régine Deforges
14 La nuit des temps de René Barjavel - le MEILLEUR romand d’amour du monde
15 Les oiseaux se cachent pour mourir de Colleen Mc Cullough - fini pour faire plaisir à une copine. Je me suis ennuyée !!
16 Dix petits nègres d'Agatha Christie
17 Sans famille d'Hector Malot
18 Les albums de Tintin de Hergé – Je suis heureuse de voir des BD dans cette liste
19 Autant en emporte le vent de Margaret Mitchell
20 L'assommoir d'Emile Zola
21 Jane Eyre de Charlotte Brontë
22 Dictionnaires Petit Robert, Larousse, etc. – Comme la Bible, pas en entier ;)
23 Au nom de tous les miens de Martin Gray – Jamais entendu parler. C’est bien ?
24 Le comte de Monte-Cristo d'Alexandre Dumas
25 La cité de la joie de Dominique Lapierre
26 Le meilleur des mondes d'Aldous Huxley
27 La peste d'Albert Camus
28 Dune de Frank Herbert – Indispensable. D’ailleurs, Amaia rattrape son retard.
29 L'herbe bleue Anonyme – lu par hasard, un après-midi. Troublant.
30 L'étranger d'Albert Camus
31 L'écume des jours de Boris Vian – Merveilleusement fou
32 Paroles de Jacques Prévert – je les apprends à mon fils
33 L'alchimiste de Paulo Coelho
34 Les fables de Jean de La Fontaine
35 Le parfum de Patrick Süskind
36 Les fleurs du mal de Charles Baudelaire
37 Vipère au poing d'Hervé Bazin
38 Belle du seigneur d'Albert Cohen
39 Le lion de Joseph Kessel
40 Huis clos de Jean-Paul Sartre
41 Candide de Voltaire
42 Antigone de Jean Anouilh – je ne suis pas très théâtre, mais là, si.
43 Les lettres de mon moulin d'Alphonse Daudet
44 Premier de cordée de Roger Frison-Roche
45 Si c'est un homme de Primo Levi - Bouleversant
46 Les malheurs de Sophie de la comtesse de Ségur
47 Le tour du monde en 80 jours de Jules Verne - Lu tardivement, excellente surprise
48 Les fourmis de Bernard Werber – Un conseil : s’arrêter au tome 1. Et ne rien lire d’autre de lui.
49 La condition humaine d'André Malraux
50 Les Rougon-Macquart d'Emile Zola
51 Les rois maudits de Maurice Druon
52 Cyrano de Bergerac d'Edmond Rostand – c’est un roc, c’est un pic, c’est un cap !
53 Les hauts de Hurlevent d'Emily Brontë
54 Madame Bovary de Gustave Flaubert
55 Les raisins de la colère de John Steinbeck
56 Le château de ma mère de Marcel Pagnol
57 Voyage au centre de la Terre de Jules Verne
58 La mère de Pearl Buck
59 Le pull-over rouge de Gilles Perrault
60 Mémoires de guerre de Charles de Gaulle
61 Des grives aux loups de Claude Michelet
62 Le fléau de Stephen King – C’est marrant, j’aurais pas mis ce titre en premier, mais Ca.
63 Nana d'Emile Zola
64 Les petites filles modèles de la comtesse de Ségur
65 Pour qui sonne le glas d'Ernest Hemingway
66 Cent ans de solitude de Gabriel García Márquez – Désolée, j’ai vraiment essayé, mais j’ai pas PU le finir. Ils s’appellent tous pareil, c’est horrible.
67 Oscar et la dame rose d'Eric-Emmanuel Schmitt
68 Robinson Crusoé de Daniel Defoe
69 L'île mystérieuse de Jules Verne
70 La chartreuse de Parme de Stendhal
71 1984 de George Orwell
72 Croc-Blanc de Jack London
73 Regain de Jean Giono
74 Notre-Dame de Paris de Victor Hugo
75 Et si c'était vrai de Marc Levy – Ca m’étonne pas, moi aussi je me suis fait piéger. NE lisez PLUS de Marc Levy, par pitié ! C’est nul !!
76 Voyage au bout de la nuit de Louis-Ferdinand Céline – Là encore, je mets que je l’ai lu, et ce n’est pas vrai, je ne l’ai pas fini. Mais encore une fois, j’ai tellement essayé que ça compte.
77 Racines d'Alex Haley
78 Le père Goriot d'Honoré de Balzac
79 Au bonheur des dames d'Emile Zola
80 La terre d'Emile Zola
81 La nausée de Jean-Paul Sartre
82 Fondation d'Isaac Asimov – Mon chouchou ! La meilleure série SF du monde !
83 Le vieil homme et la mer d'Ernest Hemingway
84 Louisiane de Maurice Denuzière
85 Bonjour tristesse de Françoise Sagan
86 Le club des cinq d'Enid Blyton
87 Vent d'est, vent d'ouest de Pearl Buck
88 Le deuxième sexe de Simone de Beauvoir
89 Les cavaliers de Joseph Kessel – Extraordinaire. A lire absolument.
90 Jalna de Mazo de la Roche
91 J'irai cracher sur vos tombes de Boris Vian
92 Bel-Ami de Guy de Maupassant
93 Un sac de billes de Joseph Joffo
94 Le pavillon des cancéreux d'Alexandre Soljenitsyne - le nom me fait peur. Un jour, promis, je me lancerai !
95 Le désert des Tartares de Dino Buzzati – Si je l’ai lu, c’est la faute d’Amaia. Et sans elle, je l’aurai abandonné comme une chaussette sale. Moi, Buzzati, je n’y arrive pas. Même le K.
96 Les enfants de la terre de Jean M. Auel – Excellent. Magnifique fresque préhistorique.
97 La 25e heure de Virgil Gheorghiu
98 La case de l'oncle Tom de H. Beecher-Stowe
99 Les Thibault de Roger Martin du Gard
100 Le silence de la mer de Vercors

Posté par Maritxu à 10:00 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
03 avril 2008

Une bonne chose à savoir…

… Les pubs irlandais ne ferment que deux jours dans l’année.

Noël et Vendredi saint.

Par un hasard monstrueux, j’ai réussi à ne pas emmener ma copine allemande à Galway le Vendredi saint, mais le jour d’avant. C’est ce qu’on appelle du bol!

Quoiqu'il en soit, retenez bien ces deux dates, car une soirée en Irlande sans pubs, c'est comme une soupe sans moustache. Ca manque de gout! ;-)

Posté par Whizzbee à 17:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

19 mars 2008

Mort d'une étoile

Par Maritxu

2001Je pense que beaucoup de gens qui viennent ici auront compris que j’aime les bandes dessinées. Ce qui a peut-être moins transpiré dans mes écrits, c’est que je suis aussi une grande fan de science-fiction.

Et aujourd’hui, Sir Arthur C. Clarke vient de mourir.

Pour moi, Arthur C. Clarke est rangé avec Asimov, Silverberg, Herbert, Bradbury et Van Vogt, rayon « Dieux vivants de la SF» Et maintenant, de tous mes dieux vivants, il n’en reste plus que deux en vie…

Arthur C. Clarke, c’est celui qui a écrit 2001 l’Odyssée de l’espace, et tous ses suivants. Entre autres. Il a écrit une telle quantité de nouvelles et romans formidables... Ce n’est sans doute pas le meilleur (y en a-t-il seulement un meilleur que les autres ?), mais mon préféré à moi, c’est « Terre, planète impériale ». Dans ce roman, le héros joue aux pentaminos.

Allez, juste pour le plaisir, voici les règles :

Les pentaminos sont des dominos formés de 5 carrés égaux. Il existe 12 formes possibles, pas une de plus. Il faut déjà trouver toutes ces formes, et vous risquez d’être bloqués un certain temps, malgré l’apparente facilité de la tache.

pentaminosEn réfléchissant un peu, on voit bien que 5 x 12 = 60 et que donc il serait possible de caser tous les pentaminos dans un rectangle de 6 par 10. J’ai passé au moins une heure à trouver UNE solution. Il y quelques 2339 possibilités pourtant… Je me suis sentie morveuse !

Par contre, selon le livre, il n’existe que deux possibilités de ranger tous les pentaminos dans un rectangle de 3 par 20. J’ai mis plusieurs semaines (voire mois, c’était il y longtemps), mais j’en ai trouvé une. L’espace d’un instant, je me suis sentie Dieu.

Enfin, pour finir avec ce merveilleux auteur, c’est un peu grâce à lui que j’ai dit oui à mon belge pour appeler mon bébé Arthur. Lui, et Rimbaud. Je me suis dit qu’avec des antécédents pareils, il ne pourrait être qu’un bébé formidable.

Et c’est le cas !

Posté par Maritxu à 09:35 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
06 mars 2008

Bon, ok, maintenant jme la pète. A mort.

Peut-être vous demandez-vous à quoi ça ressemble l'irlandais... Mais non, pas l'Irlandais moyen (que, vous noterez, j'écris avec une majuscule), non, l'irlandais avec une minuscule, la langue irlandaise!

Bien, voici un petit texte d'une profondeur philosophique à faire pâlir Rousseau, Kant et tous ces autres losers de la life, concocté par mes soins. Oui, vous avez bien compris, j'ai écrit le passage suivant. (aidée par 4 pages de grammaire/conjugaison/vocabulaire, of course, je suis pas Wonderwoman non plus)

Bìonnaìm múinteoir. Gach maidin, téannaìm go dtì an scoil, agus feicim mo cara Teresa. Angus d'fhág Dé hAoine seo caite, ach múinteoir nuathosaigh sé arú inné. Inné, fuair mé leabhar sa siopa; nì lhéifidh mé mo leabhar amárach, scrìobhfaidh mé litir. Buafaidh mé bonn óir mar foghlaimìm Éire!
Agus tú, an dtuigeann tú mo scéal?

Bon, je ne suis pas un monstre, voici la traduction en français:

Je suis professeur. Tous les matins, je vais à l'école, et je vois mon amie Teresa. Angus est parti vendredi dernier, mais un nouveau professeur a commencé avant-hier. Hier, j'ai eu un livre dans une boutique; je ne lirai pas mon livre demain, j'écrirai une lettre. Je vais gagner une médaille d'or parce que j'apprends l'Irlande! (on ne se moque pas, y avait pas « irlandais » dans le vocabulaire)
Et toi, tu comprends mon histoire?

Alors, soyons raisonnable, étant donné que j'ai fait ça toute seule comme une grande avec mes papiers sans l'aide d'un vrai prof d'irlandais, il y a des chances pour que ce texte soit rempli de petites fautes. Cela dit, pour l'ensemble, l'irlandais ça ressemble à ça.

Chouette, non?

Posté par Whizzbee à 00:22 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
08 février 2008

Peter Pan

Une conversation récente avec ma colocataire française m'a remise dans le bain "Peter Pan". Je crois que j'ai toujours adoré cette histoire, comme beaucoup de monde. Un petit garçon qui ne veut pas grandir, qui fait la loi dans son pays, qui vole dans les airs...

peter_panComme tout le monde, j'ai découvert Peter Pan avec Walt Disney, et en faisant un petit tour sur Google (mon grand ami Google), je découvre que le film est sorti en... 1953! Et moi qui croyais que le film avait presque le même âge que moi, ou au moins que mon frère et ma soeur, et bah non, pas du tout!
Et puis, un peu plus tard, j'ai vu Hook (ou la revanche du Capitaine Crochet), sorti en 1992 (nettement plus contemporain!), avec, excusez du peu, Robin Williams, Dustin Hoffman, Julia Roberts, Ladie Maggie Smith (bien connue pour son rôle de directrice de Griffondor), Bob Hoskins et (je l'apprends comme vous) Glenn Close et Phil Collins au casting. Ce film reste un de mes films d'enfance préféré! Dustin Hoffman reste à ce jour le meilleur Crochet à mes yeux.
Récemment, on a eu droit à une vraie adaptation du livre de James Barrie: le Peter Pan sorti en 2003, avec Jason Isaacs (bien connu pour son rôle de Lucius Malfoy). Ce film, contrairement aux deux précédents, est une adaptation assez proche du livre. Il est d'ailleurs peut-être mieux selon moi de lire le bouquin avant de voir ce film, car l'adaptation se veut vraiment proche de l'original, et je dois reconnaître que c'est assez réussi.
Enfin, Neverland, sorti en 2004... Je n'ai que deux mots à dire: Johnny Depp. :D Et Kate Winslet, et encore Dustin Hoffman, et le phénoménal Freddie Highmore qui a bien du talent! Ce film raconte comment James Barrie a écrit l'histoire de Peter Pan, ou le petit garçon qui ne voulait pas grandir. Et, tout ce que je peux dire, c'est Oh My God! Ce film est fantastique. Je suis allée le voir au cinéma, et quand il s'est terminé, je n'avais pas la moindre envie de sortir de la salle et retrouver mon Paris tout gris, tout bruyant, tout pas Peter Pan.

Et enfin, j'ai lu le livre. En anglais, bien sûr! ^^ Mais bon, c'est un livre/une pièce pour enfants, donc ça n'est pas non plus trop compliqué. Et c'était vraiment bien! Je suis d'habitude plus pour lire le livre et ensuite voir l'adaptation, si adaptation il y a, mais bon, là, je n'avais pas le choix. En lisant le livre, pour chaque passage, j'avais un souvenir d'un des quatre films que je viens de citer.
Lorsque Mr Darling n'arrive pas à mettre ses boutons de manchette (ou ne les retrouve plus, je ne sais plus), j'imaginais le Mr Darling de Walt Disney, tout rouge de colère.
Lorsque Mouche entre en scène, je vois Bob Hoskins.
Lorsque Crochet est vraiment méchant, je vois Jason Isaacs, contre qui, pour une fois, je n'aimerais pas me frotter.
Et lorsque John, ou Michael refuse fermement d'aller au lit, face à une Nana intraitable (I won't go to bed, I won't, I won't!), je vois Neverland quand ils montent la pièce sur scène.

Lire ce livre a été plus qu'un plaisir à lire... j'ai revu tous ces films en lisant un seul livre! Si vous aimez Peter Pan, si vous avez vu les films cités, je ne peux que vous conseiller de lire l'oeuvre originale. Et si vous n'avez pas vu les films, je vous les conseille aussi... Histoire de retomber en enfance, pendant une heure ou deux.

Et vous, Peter Pan, vous aimez?
Quel personnage vous faisait rêver quand vous étiez enfant?

Posté par Whizzbee à 19:54 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
24 janvier 2008

L'irlandais en s'amusant (ou presque)

L'irlandais, vous vous en doutez, n'est pas une langue facile à prononcer. Une fois que vous aurez compris que craic (fun) se prononce « crac », failte (welcome) se dit « faltcha », you'll get the picture.

Mais, comme dans beaucoup de langues difficiles, la prononciation des noms propres irlandais est un délice. Surtout comparé à la façon dont ils s'écrivent.

(prononciation approximative, évidemment, c'est pas facile de transcrire ces noms de façon simple)

Les usuels: Connor, Seán (Shonn), Seamus (Shimeus) et Cormac.

Ca se corse: Ciarán et Kieran (Kiran), Cían (K-i-an), Niall (Naïaul), Fergal, Geoff (Jeff), Killian (Kil-i-an), Colm (Colom) Declan (bien prononcer Déclan, et pas Diclan – ils s'offusquent, « dick » n'est pas un joli mot en anglais).

Plus la peine de ne serait-ce que penser à les prononcer comme ils s'écrivent: Cathal (Caral – prononcer le « th » un peu comme la jota espagnole – et encore), Eoghan et Eoin (Owen), Padraig (Porrig), Oisín (Oïjin), Diarmuid (attention: Daïarmid), Eamon (Imonn).

Il y a des filles aussi (mais pas dans mon école ;-): Niamh (Nive), Aine (Ogna), Aoife (Ifa), etc.

Et dire que je m'y suis habituée. :D

Et puis, bien sûr, j'ai quantité de James, John, Jack, Michael, Paul, Jamie (ah, mes Jamie... ^^), Shane, Ben, Denis, Rory, etc!

Et j'ai un Ken. :-)


Cela dit, dans les sept classes à majorité d'élèves irlandais que j'ai, je n'ai qu'un Seamus.  Quand je vois que le seul sorcier irlandais dans Harry Potter s'appelle Seamus Finnigan, je me sens lésée. Surtout que y a pas un seul Finnigan non plus.

EDIT: Pour répondre à la question de Maritxu, qui est "combien de O'Machin j'ai dans mes élèves": tous les garçons s'appellent O'Truc, Machin ou Bidule. Tous, sans exception. Tout simplement parce que c'est la façon de désigner un homme en irlandais. Son nom est précédé du "O", bien connu de tous, et les filles sont appelées "Ni'Machin/Truc/Bidule". Certains l'ont gardé dans la traduction anglaise, c'est tout...^^ Donc théoriquement, tous mes élèves ont ce "O" accroché à leur nom de famille.

(et puis dans les filles, j'ai oublié les Sinéad [shinaid], Maire [Moïra], Mairead [Meraid]...^^ Et aujourd'hui j'ai découvert que Seamus était la version irlandaise de James/Jacques! On en apprend tous les jours en Irlande, c'est fou.)

Posté par Whizzbee à 18:42 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
23 janvier 2008

Enorme !

Par Maritxu

Récemment, au hasard de mes pérégrinations internettives (je dis c'qu'j'veux!), je suis tombée sur ça :

vin

Et j'ai bien ri ! J'adore : "le vin c'est le lait des vieillards" !! Je pense que mon grand-père va apprécier ces précieux conseils de Monsieur Pasteur en personne.

Bon, pour être tout à fait franche, j'ai vu la citation sur la page Facebook d'une copine et j'ai par la suite retrouvé le document originial. Rendons à César-sofi ce qui lui appartient...

Posté par Maritxu à 11:04 - - Commentaires [2] - Permalien [#]