22 août 2007

Prénoms.... quelle angoisse

Par Maritxu

Trouver un prénom…

C’est une des premières choses à laquelle pense une future maman. Pour être parfaitement honnête, c’est une chose à laquelle elle pense depuis bien avant d’être une future maman. Nous avons toutes décidé du prénom de nos enfants vers nos, mettons, 7 ans. Ou à peu de choses près. Le problème, c’est qu’un bébé, dans le cas idéal et heureusement majoritaire, ça se fait à deux. Et le papa est rarement d’accord avec les choix de la maman. C’est rageant, ça fait des années qu’on pense à nos futurs enfants, lui vient à peine de se faire à l’idée et il a des velléités de choix ? Et le pire c’est que ce droit là, c’est sûr, il l’a, il a quand même fait la moitié du boulot. Faut bien faire avec.

Moi j’ai à la maison un modèle de futur papa particulièrement chiant, qui trouve que son prénom est le plus beau du monde, alors pourquoi on l’appellerai pas Belge-junior ? Ou Belgonio ? Et si c’est une fille ? Belgette ?? Ben oui, il me l’a sorti, véridique. J’ai vite compris que la bataille allait être rude.

J’ai fait un essai et un seul, vers 3 mois de grossesse. Juste histoire de laisser passer l’étape fatidique et me dire que ça servira à quelque chose que je me batte, le bébé est suffisamment bien accroché pour naître un jour. Il a refusé TOUS les prénoms de mes deux listes (filles -  garçons). Donc, j’ai laissé tomber jusqu’à la deuxième échographie, histoire de réduire la liste de moitié. Oui, pour les nuls, à la deuxième écho, on sait dans 90% des cas si c’est une fille ou un garçon.

Donc, nous, c’est un garçon, même si on a rien vu (mais, si, regardez, là, on voit ses testicules, vous ne voyez pas ? Ben non, nous trop cons, nous voir une grosse tache grise sur un fond gris, mais ne vous inquiétez pas, on vous croit sur parole, hein).

Je suis revenue à la charge avec une seule liste cette fois-ci. Encore une fois, il a tout refusé en bloc, avec des arguments aussi fallacieux que « je connais un connard qui s’appelle comme ça ».

Or, mon chéri –et néanmoins mari- a fait du foot. Depuis ses 8 ans. 11 joueurs par équipe et par an, sans compter les remplaçants. Et ça fait 10 ans qu’il anime des stages de foot tous les étés : 200 gamins par an. Autant dire que le « je connais un connard qui », il faut se lever tôt pour l’éliminer. Pour couronner le tout, on a tous les deux des très grandes familles, alors dès qu’un de nous deux a un éclair de génie, l’autre dit : « j’ai un cousin/oncle/grand-père qui s’appelle comme ça. »

Mal barrée, j’étais.

Donc j’ai collé le dictionnaire des prénoms dans les mains de chéri, une feuille, un crayon, et je lui ai dit qu’on ferai l’inverse : c’est lui qui cherche et moi qui critique. Zutre alors. Ras-le-bol de bosser toute seule moi.

Et figurez-vous qu’on a trouvé un prénom qui nous convenait à tous les deux. Un petit miracle quoi. Seulement, juste après nous être mis d’accord, il y a eu des couacs : moi qui voulait un prénom « normal », mais quand même pas trop donné, je me suis rendue compte qu’il figurait dans la liste des 20 prénoms les plus populaires depuis 5 ans déjà. Arg. Raté pour l’originalité, finalement, on est à la mode comme tout le monde. Puis mon père l’a deviné. Comme ça, sans indice, il s’est mis à parler à mon bide avec le prénom qu’on avait choisi !! Du coup, nous qui voulions garder le secret, c’était raté, il a bien fallu lui dire… Effet de surprise anéanti.

J’ai bien essayé de le faire changer d’avis en proposant une variation du prénom élu, mais chéri est resté sourd à mes requêtes. Pourtant, la variation, quoique mineure, rendait le prénom encore plus classique mais le rangeait dans la catégorie « prénom très rare » des différents dictionnaires consultés sur le net. Ce qui satisferait tout le monde : lui parce qu’on gardait la même idée, moi parce qu’il était classique MAIS rare, et les autres, qui croyaient savoir, mais qui seraient bien surpris à la naissance.

Mais non, chéri ne voulait pas.

Et ce soir (soit à 3 semaines du terme) je reçois un texto tout mignon, genre « bisous ma femme maman de mon futur petit ***prénom variante*** ??»

J’aime autant vous dire que j’ai sauté sur mon téléphone pour le rappeler ! Alors du coup, on est d’accord, ce sera la variante. Les autres seront bien surpris ! (Pour ceux qui s'inquièteraient de nous savoir dans des lieux différents, non on ne se fait pas la tête, il est juste parti travailler loin, et son lit est tout pourri là-bas alors j'y vais pas souvent. Voilà.)

Juste le truc, maintenant, c’est qu’il faut que je trouve un nouveau deuxième prénom, parce que celui que j’avais choisi –et que chéri n’a jamais remis en question- ne va plus du tout avec le premier prénom.

Finalement, je me demande s’il ne l’a pas fait exprès.

Posté par Maritxu à 00:11 - - Commentaires [10] - Permalien [#]

13 juillet 2007

J'ai super honte...

Par Maritxu

...de vous avoir laissés sans nouvelles de mon bidou aussi longtemps.
Je remercie d'ailleurs Amaia, qui a expliqué mon silence et rassuré ceux qui s'inquiétaient (enfin, celle qui. Mais j'ose croire que d'autres silencieux se sont inquiétés... Non ? Bon tant pis)

Prenez-le comme des vacances, parce que je suis bientôt en congé maternité, alors je vais avoir le temps de vous saouler avec mes histoires !

En attendant la suite, et parce que j'ai plein de boulot : la nouvelle que je rétentionne depuis deux mois :

C'EST UN GARCON !!

Par contre, pour le prénom, c'est secret, inutile de demander. Appelez-le crotte de nez comme tout le monde, ou Jules, au choix.

Posté par Maritxu à 16:43 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
16 juin 2007

5 mois et demi

3

Je me trouve énooOOoorme.

Mais il paraît que non, alors je prends mon mal en patience, et je me prépare psychologiquement à ne plus voir mes pieds dans 3 mois.

On verra bien ! (ou pas !)

Posté par Maritxu à 14:36 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
06 juin 2007

Haptonomie : 1er rendez-vous

Par Maritxu

2/05/07 Mercredi

haptonomie

Mon chéri et moi-même avions envie de tester l'haptonomie. Enfin, plutôt le chéri que moi-même, mais pour une fois qu'il manifeste une opinion en matière de grossesse, je saute sur l'occasion. Et puis ça a l'air chouette ce truc.

Mais qu’est-ce que l’haptonomie me demanderez-vous ? En fait, expliquer ça était le but de cette première séance – gratuite au passage. Alors je vous livre une version abrégée : l’haptonomie, c’est une façon de prendre contact in utero avec son bébé, et de créer un lien affectif avec lui. C’est pour ça que le papa est si important dans cette histoire. Et le fait qu’il ait une participation active à tout séduit énormément mon belge. Le truc que cet entretien m’a appris, c’est que l’haptonomie était une vraie préparation à l’accouchement. Et qu’elle était en totale contradiction avec la sophrologie et le yoga. Arg. C’était pas prévu ça.

Moi ce que je voulais faire, c’est de l’haptonomie pour établir un contact, mais faire une « vraie » préparation à l’accouchement avec gestion du souffle et tout et tout. Et là, elle me dit que justement, il ne faut pas bloquer son souffle, qu’il faut garder en permanence la relation avec le bébé. Donc out la péridurale. Bon, ça de toute façon, j’y ai pas droit alors… La nouveauté, c’est que le papa a un très grand rôle d’accompagnement de la femme enceinte le jour de l'accouchement.

Donc, il faut choisir : haptonomie ou une méthode plus traditionnelle ?

On a 48h pour se décider, parce qu’il faut commencer les séances rapidement si on veut que ça ai un réel effet sur bébé. J’ai un peu peur, parce que si je choisis l’haptonomie, il va falloir que je compte sur quelqu’un d’autre que moi. Je ne serai pas la seule responsable de l’accouchement. Mais si ça rate, c’est MOI qui aurais mal. Le dilemme est cornélien. La personne en qui il faut que j’aie confiance, c’est mon mari quand même. Je suis censée lui faire confiance. Oui, mais voilà, je le répète, c’est MOI qui vais avoir mal. Pas lui. S’il a une heure de retard, il sera désolé, désolé, mais ce sera trop tard, j’aurais déjà morflé. Bon, je caricature un peu, si on fait bien les exercices, je suis censée arriver à apprivoiser ma douleur toute seule quand même.

Et puis ya pas que ça (encore que ça soit le gros morceau, hein). On est censés faire les exercices de câlins à l’enfant tous les soirs, et Chéri n’est pas là tous les soirs. Prochainement, je vais même passer des vacances sans lui ! Est-ce que c’est vraiment la bonne voie ?

J’hésite.

Posté par Maritxu à 17:35 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
27 mai 2007

Cinéma

Maritxu

1/05/07 Mardi

C’est le 1er mai et c’est férié ! C’est aussi le jour de la sortie de Spiderman 3, chose curieuse parce que d’habitude les sorties se font plutôt le mercredi.

Je profite du fait que Chéri m’ai lâchement abandonnée en ce jour ensoleillé pour aller le voir sans lui. Il me remerciera d’ailleurs plus tard de ne pas lui avoir infligé « cet abrutissant étalage d’américanisme ». Mais moi j’aime quand il y a de l’action sur une toile-euh !

C’est la première fois que je vais au cinéma avec bébé qui bouge. C’est marrant comme il réagit aux sons. Plus c’est fort et plus il bouge. Et quand j’ai peur j’ai l’impression qu’il le ressent aussi…

Posté par Maritxu à 17:18 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

25 mai 2007

Piscine pour gros bidons

Maritxu

28/04/07 Samedi

Première séance de piscine. Oui, je sais, j’ai pas perdu de temps !  Il y en a deux à côté de chez moi qui proposent ça, et donc j’ai envie de tester les deux et de prendre la plus sympa. Après téléphone, la plus proche est fermée exceptionnellement ce weekend. Ce sera donc Lille Fives, en premier, adjugé !

maillot

A l’entrée, il faut acheter les tickets par carnets de 5. Bon, je reviendrai au moins 4 fois alors. Le prix me fait un peu tiquer (33€), mais en y réfléchissant un peu, c’est un vrai cours, et 33 divisé par 5, finalement, c’est pas si cher pour un cours. Bien. Les vestiaires sont plein de gros bidons, bien plus gros que le mien. Je me demande si je n’ai pas commencé trop tôt ces séances. Tant pis, je suis là, j’ai payé, à la flotte !

Je reviens 3 fois à mon vestiaire en oubliant successivement ma serviette, mon shampoing, mon ordonnance. J’ai décidée de ne pas être réveillée, je ne suis pas réveillée. Pourtant il est déjà 10h du matin et j’ai pris un solide petit déjeuner.

Une sage-femme nous fait remplir une petite fiche d’identification et nous prend la tension. Ce qui me fait rire, c’est que j’ai mis sur la fiche que j’étais sous Lovenox et qu’elle n’a rien vu. Comme quoi, ça sert à fond de demander des trucs sur les fiches !!

Le cours est vraiment cool, les exercices sympas. Il a beaucoup de travail sur la respiration. Je suis un peu perturbée, parce qu’en natation, on apprend à ne jamais bloquer, mais à toujours enchainer inspiration – expiration sans pause. Et là, c’est exactement l’inverse : il faut tout bloquer. C’est très déstabilisant !

Mais comme j’ai une solide expérience de natation, je trouve les exercices assez faciles. Je triche même un peu sur l’exercice d’apnée pure et me relevant avant la fin de mes limites pour ne pas être la dernière à sortir la tête de l’eau. J’ai pas envie de me faire remarquer pour mon premier jour ! Alors je me limite à une minute. Et je suis quand même la dernière, mais pas de beaucoup, tout va bien...

Posté par Maritxu à 09:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 mai 2007

Début du 5ème mois

Par Maritxu

25/04/07 Mercredi

Rendez-vous du 5ème mois à l’hôpital ce matin. Tout va bien, tout est parfait, mon col est bien fermé, mes contractions ne sont pas graves. Par contre, il a fait une drôle de tête en apprenant que j’étais allée faire des longueurs. Apparemment, c’est pas trop conseillé ! Donc il me fait mon ordonnance pour pouvoir accéder à la gym spéciale femme enceinte en piscine : cool !

J’ai hâte d’y aller !

Posté par Maritxu à 17:08 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
21 mai 2007

Papa le sent bouger !

Maritxu

24/04/07 Mardi

Chéri l’a senti bouger !

Je suis presque plus contente que lui ! En fait il m’a dit que la veille au soir il avait déjà senti des trucs en posant la main sur mon bide pendant que je dormais. Mais là on était tous les deux dans le canapé du salon, relax, décontractés, toussa toussa… Et « toc ».

« Il ne vient pas de donner un coup juste au milieu de ma main, là ? »
« siiiiiiiiiiiiiii »

C’est pas mal quand même, pour le papa, de le sentir aussi tôt, j’en suis à peine à plus de 4 mois de grossesse…

Posté par Maritxu à 09:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
19 mai 2007

Je suis un mammifère

Par Maritxu

20/04/07 Vendredi

laitJe m’explique : depuis le premier mois de ma grossesse, je suis abonnée à une newsletter qui me donne semaine par semaine le déroulement de ma grossesse, ce qu’il m’arrive et ce qu’il arrive au bébé. C’est vachement bien, de savoir par exemple que cette semaine il fait des poils, ou que moi je vais être constipée. Sans rire, j’adore.

Or donc, la semaine dernière, ils m’avaient informé que je risquais d’avoir des pertes de lait. Hé oui, déjà. Mais ce n’est pas systématique chez toutes les femmes, heureusement, juste, si ça m’arrive, il ne faut pas que je m’inquiète. (S’inquiéter est la première occupation de la femme enceinte si vous ne l’avez pas encore compris).

Et je n’ai pas eu de pertes de lait.

Dans mon bain d’hier soir, me rappelant cette information, je me suis dit « tiens, tentons une expérience bête ». Et je me suis trait un sein, comme j’imagine qu’on trait un pis de vache.

Un truc blanchâtre-transparent est sorti. J’étais tellement surprise que j’ai poussé un cri de souris en appelant Chéri !

C’est incroyable ! 4 mois et je produis déjà du lait – oui, non, c’est du colostrum, je sais, mais je pense que tout le monde s’en tape de la différence.

La nature est bien faite tout de même !

Posté par Maritxu à 13:32 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
17 mai 2007

Piscine

Maritxu

17/04/07 Jeudi

Piscine ce soir avec un couple d'amis. Je suis contente d’y aller, depuis le temps que je me répète qu’il faudrait que je fasse un peu de sport pour mon entretien physique… Le fait d’y aller avec des gens est motivant, parce que je n’ai pas le droit de leur faire faux bond !

On est allés à Marx Dormoy (piscine olympique de Lille), une piscine où j’ai l’habitude d’aller, mais où il y a beaucoup d’escaliers… Et ça ne rate pas, j’ai super mal à la jambe en les montant. Le bassin est vraiment trop loin des vestiaires, ça ne fait aucun doute. Heureusement, un fois dans l’eau, la pression osmotique joue son rôle et ça va mieux. Je flotte agréablement…

J’entame une première longueur.

La sensation est très bizarre.

Déjà je vais vachement moins vite qu’avant, mais j’ai comme l’impression d’avoir un ballon de baudruche rempli d’air à la place du bide. Et ce ballon me fait remonter ! Impossible de nager correctement, Je suis franchement gênée. Je me demande si c’est normal comme impression. Sur tous les sites internet de la grossesse, ils conseillent la piscine ! Je suis la seule à trouver ça désagréable ?

Je persiste encore une vingtaine de minutes, mais je déclare forfait au bout de 500m, (alors qu’avant, dans le même temps, je bouclais mon kilomètre !) Je suis frustrée.

C’est vraiment une impression bizarre !

piscine

Posté par Maritxu à 08:50 - - Commentaires [4] - Permalien [#]