10 octobre 2017

La bogossitude

Demi-belge a 10 ans.

Il semble que l'ajout d'une dizaine ait initié un changement dans ce petit corps d'enfant... Il devient un ado (au secours !)

Il a décidé de se laisser pousser les cheveux, pour être plus beau. Au bout de quelques semaines, les couettes au-dessus des oreilles et le mulet à la McGyver n'ont pas fait défaut. Alors, dimanche, j'ai pris des ciseaux pour éclaircir un peu, tout en laissant de la longueur.

Sans me vanter - bon, faut pas regarder de trop près non plus - ma coupe de cheveux est une réussite totale : mon petit garçon est devenu un beau gosse. Il s'est trouvé une brosse qu'il passe à l'eau pour aplatir ses épis.

Le temps passé devant la glace augmente tous les matins...

Quand il est fier de lui, il vient se faire admirer par sa soeur...

Et moi, en dedans, je me marre :)

Posté par Maritxu à 11:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

13 juin 2017

Sortie d'école.

- Maman, tu ne dois pas venir me chercher à l'école demain.
- Je sais ma douce, c'est Papa qui doit venir.
- Non, Papa non plus il ne doit pas venir, personne.
- Comment ça ?
- C'est le papy de Laure qui viendra me chercher, je joue un petit peu avec elle, et APRES Papa viendra me chercher.
- Je ne suis pas au courant de ça. Il est au courant ton père ?
- Beeeeenn, pas encore. On a décidé ça avec Laure aujourd'hui à la récréation.
- Donc, ses parents ne sont pas au courant non plus ?
- Beeeeeeeeeeeennnnn, je ne crois pas, non.

Mon Dieu. 6 ans dans une semaine. Ca commence déjà.

Posté par Maritxu à 09:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
06 juin 2017

Demi-belge a cassé la tablette

C'est un accident. La tablette lui a glissé des mains et est retombée - bien mal - sur le pied du lampadaire.

Ma famille est là pour la brocante de mon bled, nous sommes tous dans le salon, et le silence qui suit le bruit de la chute est total. Je me relève de mon canapé : "qu'est ce qui s'est passé ?"

Demi-belge ramasse la tablette, la regarde, me regarde, grimace, reregarde la tablette.

"Je suis désolé !" Juste avant de se répandre en larmes. "Je suis désoléééééhhééééé, je l'ai pas fait exprèèèès"

Le temps qu'un "encore heureux" m'échappe, j'ai plusieurs sentiments qui essaient de s'exprimer.
La colère : il a fait une bêtise.
Le soulagement : il n'a rien.
La tristesse : cette tablette était mon cadeau de Noël.
Le fatalisme : c'est un accident.
Le rationnalisme : boarf, c'est lui qui s'en servait le plus et c'est lui qui ne pourra plus jouer à Clash of Clans.
La fierté : il s'est excusé tout de suite.
L'éducation en marche : quelle punition est adaptée pour ça ?
L'exposition : tout le monde me regarde, ma mère, mon frère, ma fille et, évidemment, mon fils en larmes. Faut réagir. Je dois réagir. C'est mon rôle, ma position.

Comment ?

Décision : "Ben tant pis. Tu as fais une bêtise, je vais pas te dire que c'est pas grave parce que ça vaut cher, mais c'est toi qui es le plus puni dans cette histoire. Tu veux un câlin pour te calmer ?"

Quelques minutes de câlin plus tard, je lui propose de s'isoler dans sa chambre, parce que les hoquets de pleurs ne se calment pas.
Il redescend quelques temps après, tout rouge, et vient d'assoir près de moi.

"J'aurais préféré avoir une fessée, parce que j'ai fait une bêtise."
"Mais pourquoi ? C'était un accident !"
"Je sais pas. Je l'aurais mérité je pense."

Cette remarque m'interpelle. J'essaie d'en trouver l'origine. Je ne me rappelle même pas quand je lui ai mis une fessée pour la dernière fois, il ne fait globalement pas de bêtises. Il s'auto régule de toutes façons. Après mûre réflexion, je pense avoir trouvé.

Il n'y a dans cette histoire qu'un seul coupable : lui. Si je l'avais puni, il aurait pu m'en vouloir, et détourner ainsi son attention ou son ressentiment sur moi. Comme je n'ai rien fait que consoler son chagrin, il se retrouve tout seul face à ses actions. Et c'est pas facile. Mais c'est plus pédagogique.

Comme quoi, des fois, ne rien faire est préférable. Enfin, de mon point de vue.

Posté par Maritxu à 16:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 mars 2017

Vers l'infini...

Ce qui est du pur bonheur, avec les enfants, c'est qu'on les éduque comme on veut, et qu'on les nourrit avec ce qu'on aime. Des fois, des choses ressortent, et mon coeur de maman fait un bond de fierté immense dans ma poitrine. Il y a quelques instants, donc, en mettant Puce au lit après une soirée de piscine :

- Mais, maman (toutes ses phrases commencent par "Mais, maman"), si l'univers est infini, il faut forcément qu'il soit rond ! Non ?
- Ma chérie, le jour où tu arriveras à prouver ça, tu auras un prix Nobel.
- C'est quoi un prinobel ?
- C'est une récompense pour la découverte la plus importante de l'année. Ca veut dire que tu seras la personne la plus intelligente de toute la Terre.
- Oh. Comme Marie....
- Curie ?
- Oui, elle. Elle a eu un prinobel ?
- Elle en a eu DEUX.

*Grand sourire, elle se retourne en serrant son doudou*

Ma fille sera astrophysicienne. Dès qu'elle arrivera à compter sans se tromper jusqu'à 30.
C'est dit.

Posté par Maritxu à 20:54 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
27 juin 2016

Quote

Dans la famille, nous avons un super pouvoir. Nous regardons un film, et nous pouvons dès le premier visionnage en citer des pans entiers. A force de les revoir, nous connaissons certains (de nos) classiques par coeur, du début à la fin.

- Petit apparté : il est certain que nos classiques ne sont pas DES classiques au sens strict du cinéphile hein; moi je parle surtout de l'homme de Rio, de la grande vadrouille, ou de Last action hero. Du grand cinéma, quoi. -

Mes enfants sont en train de prendre le pli, par mimétisme. l'autre jour, Pucine etait tranquillement dans le salon à s'occuper de ses petites affaires, quand elle dit, dans son jeu : "C'est grand, c'est rond, c'est bien."

Mon frère se retourne d'un bloc vers moi en la désignant du doigt "Elle ne vient pas de quoter X-men, là ??"

Sisisi. Ma fille de 5 ans quote X-men, et je pète de fierté.

Mur

Posté par Maritxu à 09:34 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

19 octobre 2015

Le bar à jeux

J'ai un nouveau bar à jeux. Le concept est super simple : il y a un mur entier de jeux à disposition gratuitement, et on paye seulement les conso. L'ambiance est super, quoique un peu jeune, et je partage beaucoup d'intérêts communs avec les gens que je rencontre ici. Bref, c'est mon nouveau bar préféré. (NON, je ne vire pas cougar. Promis)

J'y entraine mes enfants ce dimanche, pour que Demi-Belge apprenne à jouer aux cartes Pokémons au lieu de bêtement les collectionner. On a rendez-vous avec un type que j'ai rencontré à un quizz dessins animés nommé Baloo (ne me demandez pas son vrai nom), qui est un archétype du geek à lui tout seul. Il est super.

Evidemment, j'offre à boire à tout le monde.

Au bout de quelques minutes, la Puce me dit :
"Il a un gout bizarre, Maman, ce jus d'orange"

C'est normal ma chérie. Parce que tu as demandé de la grenadine.

Posté par Maritxu à 10:51 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
20 septembre 2015

La reine des Neiges

Puce chantonne en arrière-plan :

"Libéréééééeeee, massacréééééeeee, je ne mentirai plus jamaiiiiiiiis"

J'adore son interprétation toute personnelle.

Voilà, c'était juste pour vous dire. Je suis bien contente de l'avoir interdit à la maison, ça rend la chanson bien plus intéressante.

Posté par Maritxu à 11:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
19 juin 2015

La grenadine

C'est bientôt l'anniversaire de la Pucine.

Les préparatifs de la fête sont entreposés sur une étagère de la cuisine, c'est à dire, ballons, bonbons, boisson.

- Maman, c'est quoi cette grenadine à la salade ?

J'ai mis une bonne minute à comprendre qu'elle parlait du sirop de menthe, et dix de plus à m'arrêter de rire.
4 ans, quel bel âge !

Posté par Maritxu à 11:50 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
11 mai 2015

Sur le chemin de l'école

Je suis en pleine période fofolle post-rupture. Je n'ai pas été aussi mince depuis 10 ans, je me trouve super belle en ce moment - d'autant qu'on me le dit - bref, j'ai une patate d'enfer.

Dans la rue, alors que nous marchions, la Puce me regarde la main, y voit des veines (à peine) saillantes et me regarde d'un air navré : "Tu deviens vieille maman. Mais c'est pas grave tu sais."

Merci Puce.

Posté par Maritxu à 14:06 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
27 février 2015

Parfum et autres brèves Pucinesques

*Pucine met du parfum*
- Maintenant, j'ai le nez plein de bon !*

---

Puce : "Hoquet Koukolle"
Moi : D'où tu sors ça toi ?
Puce : Mais c'est toi qui dis ça !
Moi : Sans rire ? 
DemiBelge : C'est quand tu parles à ton téléphone, maman.
...
Note 1 : Arrêter d'utiliser la reconnaissance vocale du téléphone (ok Google)
Note 2 : Heureusement que j'ai DemiBelge, mes conversations avec Pucine seraient beaucoup plus difficiles sinon.

---

Pucine : à la queue mauviette mauviette !
Moi : Quoi ? 
DemiBelge : Mais si maman c'est dans Madagascar.
Moi : Ahhhh... I like to move it.

---

Moi : dis donc il fait un temps magnifique aujourd'hui !
Pucine : Oui maman,  c'est parce qu'il y a du matin bleu et jaune.

 

 

Posté par Maritxu à 13:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]