23 mars 2017

Vers l'infini...

Ce qui est du pur bonheur, avec les enfants, c'est qu'on les éduque comme on veut, et qu'on les nourrit avec ce qu'on aime. Des fois, des choses ressortent, et mon coeur de maman fait un bond de fierté immense dans ma poitrine. Il y a quelques instants, donc, en mettant Puce au lit après une soirée de piscine :

- Mais, maman (toutes ses phrases commencent par "Mais, maman"), si l'univers est infini, il faut forcément qu'il soit rond ! Non ?
- Ma chérie, le jour où tu arriveras à prouver ça, tu auras un prix Nobel.
- C'est quoi un prinobel ?
- C'est une récompense pour la découverte la plus importante de l'année. Ca veut dire que tu seras la personne la plus intelligente de toute la Terre.
- Oh. Comme Marie....
- Curie ?
- Oui, elle. Elle a eu un prinobel ?
- Elle en a eu DEUX.

*Grand sourire, elle se retourne en serrant son doudou*

Ma fille sera astrophysicienne. Dès qu'elle arrivera à compter sans se tromper jusqu'à 30.
C'est dit.

Posté par Maritxu à 20:54 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

27 juin 2016

Quote

Dans la famille, nous avons un super pouvoir. Nous regardons un film, et nous pouvons dès le premier visionnage en citer des pans entiers. A force de les revoir, nous connaissons certains (de nos) classiques par coeur, du début à la fin.

- Petit apparté : il est certain que nos classiques ne sont pas DES classiques au sens strict du cinéphile hein; moi je parle surtout de l'homme de Rio, de la grande vadrouille, ou de Last action hero. Du grand cinéma, quoi. -

Mes enfants sont en train de prendre le pli, par mimétisme. l'autre jour, Pucine etait tranquillement dans le salon à s'occuper de ses petites affaires, quand elle dit, dans son jeu : "C'est grand, c'est rond, c'est bien."

Mon frère se retourne d'un bloc vers moi en la désignant du doigt "Elle ne vient pas de quoter X-men, là ??"

Sisisi. Ma fille de 5 ans quote X-men, et je pète de fierté.

Mur

Posté par Maritxu à 09:34 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
19 octobre 2015

Le bar à jeux

J'ai un nouveau bar à jeux. Le concept est super simple : il y a un mur entier de jeux à disposition gratuitement, et on paye seulement les conso. L'ambiance est super, quoique un peu jeune, et je partage beaucoup d'intérêts communs avec les gens que je rencontre ici. Bref, c'est mon nouveau bar préféré. (NON, je ne vire pas cougar. Promis)

J'y entraine mes enfants ce dimanche, pour que Demi-Belge apprenne à jouer aux cartes Pokémons au lieu de bêtement les collectionner. On a rendez-vous avec un type que j'ai rencontré à un quizz dessins animés nommé Baloo (ne me demandez pas son vrai nom), qui est un archétype du geek à lui tout seul. Il est super.

Evidemment, j'offre à boire à tout le monde.

Au bout de quelques minutes, la Puce me dit :
"Il a un gout bizarre, Maman, ce jus d'orange"

C'est normal ma chérie. Parce que tu as demandé de la grenadine.

Posté par Maritxu à 10:51 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
20 septembre 2015

La reine des Neiges

Puce chantonne en arrière-plan :

"Libéréééééeeee, massacréééééeeee, je ne mentirai plus jamaiiiiiiiis"

J'adore son interprétation toute personnelle.

Voilà, c'était juste pour vous dire. Je suis bien contente de l'avoir interdit à la maison, ça rend la chanson bien plus intéressante.

Posté par Maritxu à 11:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
19 juin 2015

La grenadine

C'est bientôt l'anniversaire de la Pucine.

Les préparatifs de la fête sont entreposés sur une étagère de la cuisine, c'est à dire, ballons, bonbons, boisson.

- Maman, c'est quoi cette grenadine à la salade ?

J'ai mis une bonne minute à comprendre qu'elle parlait du sirop de menthe, et dix de plus à m'arrêter de rire.
4 ans, quel bel âge !

Posté par Maritxu à 11:50 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

11 mai 2015

Sur le chemin de l'école

Je suis en pleine période fofolle post-rupture. Je n'ai pas été aussi mince depuis 10 ans, je me trouve super belle en ce moment - d'autant qu'on me le dit - bref, j'ai une patate d'enfer.

Dans la rue, alors que nous marchions, la Puce me regarde la main, y voit des veines (à peine) saillantes et me regarde d'un air navré : "Tu deviens vieille maman. Mais c'est pas grave tu sais."

Merci Puce.

Posté par Maritxu à 14:06 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
27 février 2015

Parfum et autres brèves Pucinesques

*Pucine met du parfum*
- Maintenant, j'ai le nez plein de bon !*

---

Puce : "Hoquet Koukolle"
Moi : D'où tu sors ça toi ?
Puce : Mais c'est toi qui dis ça !
Moi : Sans rire ? 
DemiBelge : C'est quand tu parles à ton téléphone, maman.
...
Note 1 : Arrêter d'utiliser la reconnaissance vocale du téléphone (ok Google)
Note 2 : Heureusement que j'ai DemiBelge, mes conversations avec Pucine seraient beaucoup plus difficiles sinon.

---

Pucine : à la queue mauviette mauviette !
Moi : Quoi ? 
DemiBelge : Mais si maman c'est dans Madagascar.
Moi : Ahhhh... I like to move it.

---

Moi : dis donc il fait un temps magnifique aujourd'hui !
Pucine : Oui maman,  c'est parce qu'il y a du matin bleu et jaune.

 

 

Posté par Maritxu à 13:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 janvier 2015

Le chant

Ai-je déjà évoqué dans ces pages que mon Demi-belge en sucre, mon grand garçon à moi, si bon en calcul et si parfait à l'école n'avait aucun sens du rythme et chantait abominablement faux ?

Parce que c'est le cas, mais lui ne s'en rend pas compte du tout, comme toute personne n'ayant absolument aucune oreille musicale.

Dimanche, on avait messe. Oui, en Belgerie, les enfants font leur première communion à 7 ans, je trouve ça un peu jeune, mais bon, je m'adapte. Messe des familles donc, une messe mensuelle adaptée aux enfants, avec une seule lecture, plus courte, et le curé s'adresse préférentiellement à eux. C'est chouette.

Sauf qu'à la messe, on chante, et après quelques séances de catéchisme, mon Demi-Belge connait les chansons par coeur et prend de l'assurance. Vous la voyez venir la catastrophe ?

On n'entend que lui, dans une église petite, certes, mais pleine. Pas seulement parce qu'il chante le plus fort, mais aussi parce que c'est très faux et totalement à contre-temps. Tout le monde est mort de rire, et j'ai honte de l'avouer, moi aussi, parce qu'il y met tout son coeur, et que ç'en devient drôle.

Le gamin devant moi se retourne et me demande dans un souffle : "C'est Demi-Belge ??"
Pas la peine de faire semblant, il est reconnaissable. Oui, oui, c'est lui.

De retour à la maison, je ne sais pas trop comment aborder le sujet. Je ne veux surtout pas le brimer, je trouve que c'est très bien de participer comme ça, mais vraiment, il faut faire quelque chose. Je reprends la chanson avec lui, en tentant de lui faire attraper le ton. Peine perdue. Chanter en rythme ? Même combat.
La seule chose que j'ai réussi à faire, c'est de lui faire baisser le volume.

C'est toujours ça de pris, on s'en tiendra là pour l'instant !

Posté par Maritxu à 15:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 décembre 2014

Perles

Demi-Belge est assis à table en face de moi, fixant son verre (de bière, mais rempli d'eau, je ne suis pas folle tout de même).

D'un seul coup, il éclate de rire :
"Maman ! Ca fait slip à l'envers !"

La prochaine fois que quelqu'un commandera une pils en face de moi, je vais avoir du mal à me retenir...

 

------------

 

Je lui raconte que quelqu'un m'a dit "salut ma poule" au bureau aujourd'hui. Que ça ne m'a pas fait plaisir du tout, et que je le lui ai vertement fait savoir. Je conclus par un réthorique "Non mais sans blague, est-ce que j'ai vraiment la tête d'une poule ??"

"Oh non  maman , et puis en plus, une poule avec des lunettes, ça ferait vraiment trop bizarre."

 

Posté par Maritxu à 20:33 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
06 novembre 2014

La préparation

C'est bientôt Noël. Enfin, bientôt Saint Nicolas. Bref, c'est bientôt le temps des cadeaux, et les enfants le sentent.

Les deux premiers catalogues de jouets sont arrivés dans la boîte aux lettres hier. Avec un sachet de bonbons (je ne vous ai pas déjà dit que la Belgique est un pays formidable ?).

Demi-Belge et Pucine veulent commander tout le catalogue, mais j'ai mis le holà, j'ai bien expliqué que c'était pour donner des IDEES aux gens qui vont leur faire des cadeaux, et qu'ils n'auraient pas tout ce qu'ils choisissent, loin s'en faut, peut-être rien même, mais qu'on essaierait de taper dans ce qui leur plait.

Demi-belge s'est vite rendu compte que le découpage-collage était une mauvaise idée, parce que du coup on ne pouvait plus utiliser le verso de la page halala ma bonne dame, c'est pas comme si je l'avais pas prévenu. Du coup, il recopie les titres dans un joli carnet, et j'ai un exercice d'écriture à moindre coût, je suis machiavélique. De lecture aussi, parce que rien n'est plus formidable que de relire tout ce qu'on espère avoir.

Bon, en matière de souhaits, donc, si vous voulez faire plaisir à mon fils, offrez-lui un attirail d'espion (les talkies walkies ont remporté un franc succès), un double sabre-laser, n'importe quoi en rapport avec les pokémons (mais là c'est maman qui dit stop, parce que bon, les pokémons, hein), j'ai une liste de jeux de société impressionnante (en fait, il a tout recopié, sauf ceux qu'on avait déjà), et surtout, surtout, une méga-piste de billes.

Pucine, quant à elle, est encore au stade du découpage, mais pas du collage, parce que les tubes de colle doivent être déjà dans un carton de déménagement, je n'arrive pas à remettre la main dessus. Je fonce en voler un au bureau dès que je peux. Donc, elle découpe. Avec application. Depuis hier, elle a découpé un sac à main rose immonde, et deux paquets de biscuits.
Quand je lui ai dit que c'était à manger ça, et qu'il faudrait plutôt choisir des cadeaux, elle m'a lancé un regard appuyé en m'affirmant qu'elle voulait AUSSI ça.

J'ai précisé que les biscuits étaient au chocolat ?

Posté par Maritxu à 11:45 - - Commentaires [1] - Permalien [#]