01 décembre 2014

Perles

Demi-Belge est assis à table en face de moi, fixant son verre (de bière, mais rempli d'eau, je ne suis pas folle tout de même).

D'un seul coup, il éclate de rire :
"Maman ! Ca fait slip à l'envers !"

La prochaine fois que quelqu'un commandera une pils en face de moi, je vais avoir du mal à me retenir...

 

------------

 

Je lui raconte que quelqu'un m'a dit "salut ma poule" au bureau aujourd'hui. Que ça ne m'a pas fait plaisir du tout, et que je le lui ai vertement fait savoir. Je conclus par un réthorique "Non mais sans blague, est-ce que j'ai vraiment la tête d'une poule ??"

"Oh non  maman , et puis en plus, une poule avec des lunettes, ça ferait vraiment trop bizarre."

 

Posté par Maritxu à 20:33 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

06 novembre 2014

La préparation

C'est bientôt Noël. Enfin, bientôt Saint Nicolas. Bref, c'est bientôt le temps des cadeaux, et les enfants le sentent.

Les deux premiers catalogues de jouets sont arrivés dans la boîte aux lettres hier. Avec un sachet de bonbons (je ne vous ai pas déjà dit que la Belgique est un pays formidable ?).

Demi-Belge et Pucine veulent commander tout le catalogue, mais j'ai mis le holà, j'ai bien expliqué que c'était pour donner des IDEES aux gens qui vont leur faire des cadeaux, et qu'ils n'auraient pas tout ce qu'ils choisissent, loin s'en faut, peut-être rien même, mais qu'on essaierait de taper dans ce qui leur plait.

Demi-belge s'est vite rendu compte que le découpage-collage était une mauvaise idée, parce que du coup on ne pouvait plus utiliser le verso de la page halala ma bonne dame, c'est pas comme si je l'avais pas prévenu. Du coup, il recopie les titres dans un joli carnet, et j'ai un exercice d'écriture à moindre coût, je suis machiavélique. De lecture aussi, parce que rien n'est plus formidable que de relire tout ce qu'on espère avoir.

Bon, en matière de souhaits, donc, si vous voulez faire plaisir à mon fils, offrez-lui un attirail d'espion (les talkies walkies ont remporté un franc succès), un double sabre-laser, n'importe quoi en rapport avec les pokémons (mais là c'est maman qui dit stop, parce que bon, les pokémons, hein), j'ai une liste de jeux de société impressionnante (en fait, il a tout recopié, sauf ceux qu'on avait déjà), et surtout, surtout, une méga-piste de billes.

Pucine, quant à elle, est encore au stade du découpage, mais pas du collage, parce que les tubes de colle doivent être déjà dans un carton de déménagement, je n'arrive pas à remettre la main dessus. Je fonce en voler un au bureau dès que je peux. Donc, elle découpe. Avec application. Depuis hier, elle a découpé un sac à main rose immonde, et deux paquets de biscuits.
Quand je lui ai dit que c'était à manger ça, et qu'il faudrait plutôt choisir des cadeaux, elle m'a lancé un regard appuyé en m'affirmant qu'elle voulait AUSSI ça.

J'ai précisé que les biscuits étaient au chocolat ?

Posté par Maritxu à 11:45 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
03 octobre 2014

Brève d'école

Je vais chercher Pucine à la maternelle.

Dès que j'ai passé le pas de la porte de la garderie, elle m'aperçoit et hurle du fond de la classe "MAMAN J'AI PERDU MON TELEPHONE". Je la rejoins à la table à laquelle elle est installée, jouant à un jeu de construction avec deux autres enfants.
Restons zen.
"On ne crie pas doucette. Comment ça tu avais un téléphone ? De la maison ?"
"Oui !"

Bon, avant de lancer un plan Orsec, je vais fouiller les poches de sa veste. Bingo, je retrouve l'objet.
Quand je le lui ramène, elle est tellement contente qu'elle laisse tomber sa construction, et la donne à sa voisine. Voisine qui démolit sous ses yeux le patient labeur de ma fille.

- Moment suspendu. Pucine regarde la petite copine qui vient de tout casser. Je me suis arrêté de respirer. -

Elle la pointe d'un doigt accusateur :

"ELLE !"

- Là, sans déconner, j'ai vu la gamine se décomposer, sans quitter Pucine des yeux, attendant la déferlante. -

"ELLE ! Elle, elle est gentille, elle m'a aidé à chercher mon téléphone !"

 

La vache ! J'ai (presque) jamais eu aussi peur de ma vie.

 

Posté par Maritxu à 12:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
27 août 2014

Mon fils joue à Tryphon

par Maritxu

C'est familial, et ça dure depuis déjà des années : le Demi-belge entend mal. Je fais ce que je peux, mais entre les vacances, les bains de mer et le laisser-aller général, ça ne s'est pas arrangé cet été.

Nous sommes en camping. On est là un peu à l'arrache, et du coup, le matin, j'ai du lait, des cérales, mais rien pour les mettre ensemble.

- Bon, je suis embêtée, parce que j'ai rien pour mettre tes corn flakes, j'ai pas de tasse.
- Ha ? Tu n'as qu'à me donner un bol, ça m'ira bien !
- Huhuhu, tu ferais pas un peu ta Marie-Antoinette toi ?
- Hein ? Je dois me marier avec qui ?
- (hilare) Non, Marie-Antoinette !
- (horrifié) Je dois me marier avec les toilettes ??

Là, je tenais plus, j'ai éclaté de rire.
Puis je lui ai quand même expliqué le coup du pain et de la brioche.

 

Posté par Maritxu à 07:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 août 2014

Les soustractions

par Maritxu

On a vu récemment que mon fils aimait les calculs. Après la corvée de lecture/écriture des vacances, il me réclame des calculs. Je lui ponds des additions volontairement compliquées, avec des retenues, des soustractions simples, et puis une difficile, avec retenue, pour voir un peu sa réaction. Il n'a jamais vu ça et on n'a pas encore abordé le sujet.

85-76 = ?

- Maman, je ne sais pas la faire celle-là.
- C'est normal mon coeur, je l'ai fait exprès. Il faut poser la soustraction comme pour les additions, et après on travaille en colonnes, pareil. Tu l'as fait ? Bien. Bon, dernière colonne, 5-6, ça donne quoi ?

A ce stade de la réflexion, j'attendais quelque chose comme " c'est impossible" et j'aurais rebondi sur la méthode de retenue. Or, sans une hésitation, demi-belge répond :

- Moins 1.

Souffle coupé. Il n'a même pas 7 ans. Je me rappelle parfaitement que cette notion de nombres relatifs est vue à l'entrée au collège. 11 ans quoi. Tout vient d'une fois où il m'avait dit qu'avant zéro il n'y avait rien et que j'avais rigolé en répliquant bien sûr que si, tu comptes à l'envers -1, -2, -3 etc. Mais je savais bien qu'il était trop petit que c'était dans le vent. Ben non. Non seulement il écoute, mais en plus, il enregistre et comprend.

Ce gamin m'étonne tous les jours. 

Posté par Maritxu à 08:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

25 août 2014

Le jeu de l'oie

Par Maritxu

Madie et son fillot préféré (car unique) aka le demi-belge, jouent au jeu de l'oie. Au lieu de dénombrer les points affichés par le dé, Madie entraine Demi-Belge à additionner les cases. Ca tombe bien, mon fils adorde ça, les calculs.

- Bon, on est à la case 89, le dé affiche 3. Donc 89+3 ça fait ?

Il réfléchit un peu trop longtemps pour Madie, qui répond à sa place :
- Allez, quatre-vingt douze. Déplace ton pion.

Là, je vois mon doucet tout perdu, son pion en main, ne sachant pas où le mettre. Je passe derrière lui et lui murmure :
- Nonante deux.

L'éclair de compréhension se produit. Il fait "haaaaaaa" et rétorque à sa grand-mère :
- Mais Madie, tu vois, il faut compter en belge, puisque c'est aussi écrit en belge sur le jeu !

 

 

 

Posté par Maritxu à 12:51 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
28 juillet 2014

Best. Kids. Ever.

Par Maritxu

 

Parfaitement, les meilleurs enfants du monde.

Conversation privée entendue au vol entre mes deux mouflets :
- Tu sais Pucine, tu en as de la chance d'avoir une maman aussi belle.
- Oui !
- Et moi aussi j'ai de la chance, parce que c'est ma maman aussi !

Je vous avais bien dit.

 

Posté par Maritxu à 10:27 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
14 juillet 2014

Mamaaaaaan ??

Par Maritxu

 

La Pucine arrive vers moi avec des ciseaux dans les mains, et une toute petite mine :

- Mamaaaannnnn ? Je... Je peux me couper mes... mes cheveux ?

Un rapide coup d'oeil au sol : du blond; dans sa main, du blond; dans ses cheveux, beaucoup moins de blond.

- Oui ma chérie, je vais te faire ça moi-même, mais il faut que j'arrête de rire d'abord.

 

Posté par Maritxu à 08:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
12 juin 2014

Le caractère

Par Maritxu

 

On me dit souvent que ma deuxième, si mignonne, si blonde, si "yeux-bleus", a du caractère. De caractère à caractérielle, la marge est grande. Et pourtant, sautons le pas, je vous l'affirme, Pucine est bien caractérielle.

J'ai l'impression qu'il y a beaucoup de colère en elle, et qu'il faut qu'elle s'exprime malgré tout l'amour dont nous l'entourons.

Je n'ai pas su comment réagir tout de suite. Faut dire qu'on est un peu désemparé devant un enfant, presque un bébé encore, qui hurle sans s'arrêter en tapant et en lançant tout ce qui se trouve à sa portée. Ca peut durer jusqu'à une heure. Oui, c'est long. Pour nous aussi figurez-vous.

Au début, je répondais par des tapes sur les doigts, pire, des fessées, ou l'arme totale (qui a fonctionné, mais que je n'utiliserai plus, c'est trop violent) : la douche froide toute habillée. Et puis que je me suis dit que la violence n'engendrerait que la violence, et j'essaie de garder mon calme et de trouver des punitions non-violentes. Comme la punir dans sa chambre, par exemple. Maintenant qu'elle est plus grande, c'est efficace, mais avant, j'ai été obligée de fermer à clé pour l'empêcher de sortir, et elle a tapé dans la porte avec la dernière énergie jusqu'à ce qu'on intervienne... Dur.

Je ne sais pas pourquoi elle est comme ça. Je ne sais pas pourquoi elle ne veut pas participer aux danses collectives à l'école, et je ne sais pas plus pourquoi elle balance des coups de pieds au malheureux premier qui la touche ou la regarde de trop près. Il parait que son père était comme ça, et sa colère à lui n'est toujours pas passée... Je ne veux pas qu'elle développe la même amertume que lui.

Je sais juste que je vais mettre tout mon amour à sa disposition, que je vais déployer des trésors de patience, et que je vais y arriver, à lui faire maitriser ses colères. Par l'exemple. Par la douceur. Et tant pis si je dérape, je recommencerai. Encore et encore, jusqu'à ce que ça rentre dans sa tête de pioche : je l'aime et il est inutile de se mettre dans de tels états.

Heureusement qu'elle est jolie, sinon, il y a longtemps que j'aurais demandé à être remboursée !

Posté par Maritxu à 13:27 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
02 juin 2014

Sur le chemin

par Maritxu

- Maman, dis, on va où là ?

- On continue encore un peu, et juste avant le cimetière, on descend l'escalier et on suit le ruisseau.

- Haaaa, ouiiiii ! On prend le passage secret ! Chouette ! On va en vécure, nous, des aventures !

Posté par Maritxu à 11:18 - - Commentaires [3] - Permalien [#]