06 octobre 2011

VDM

Aujourd'hui, mon fils est dans son bain et chantonne :

"1, 2, 3, qui a pété ? Ca sent la chicorée !"
"1, 2, 3, ce sera bien... Papa !"

Morte de rire, j'émerge de la salle de bain avec mon mouflet pour qu'il rechante sa comptine à son père.

C'est lui qui la lui a appris.

VDM.

Posté par Maritxu à 20:22 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

26 septembre 2011

Au printemps

Oui, je sais, on entre en hiver, mais voyez-vous l'été a décidé qu'il serait là cette semaine, alors on ne va pas le rater ! Bon, sans rire, je parle du magasin.

Je déteste les magasins. Mais là, j'ai un mariage la semaine prochaine, et il devenait urgent de me trouver quelque chose à me mettre. J'échois donc au Printemps, munie de mon demi-belge qui n'a pas voulu rester avec son père et sa soeur.

C'est moche.
C'est cher.
Je me sens énorme rien qu'à regarder les modèles exposés.
En plus, c'est blindé de monde, et depuis que je suis installée en belgerie, habituée aux petites villes sympas et petits villages, la surpopulation des rues commerçantes de Lille m'étouffe.

Puisqu'on est là, autant rentabiliser : je fais une partie de cache-cache avec mon fils qui est ravi de ce moment de déconnade avec sa mère. On court partout dans les rayons, je le surprends, il adore ça.

Au moment de sortir, il me prend la main parce qu'il y a beaucoup de monde, et me dit d'une petite voix :
"Maman, je me sens tout petit"

J'adore cette réflexion d'adulte dans sa bouche d'enfant, et je comprends bien son malaise : ici en ville, personne ne fait attention à lui, il est bousculé tout le temps. Je comprends bien son angoisse, car finalement, je la partage un peu.

Vivent les petits villages !

Posté par Maritxu à 14:45 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
05 septembre 2011

Ballon, ballon, ballon

Jup

Ce week-end, mon Demi-belge a reçu un ballon de football publicitaire, d'une marque de bière bien connue des Belges. D'ailleurs, leur championnat de football est à son nom. Je me gourre peut-être c'est probablement pas le championnat mais autre chose, j'ai jamais rien compris au foot, ça ne m'interesse pas du tout, mais bref, ce n'est pas du tout là où je veux en venir.

Mroupf. Reprenons.

Il reçoit donc un beau ballon estampillé Jupiler et bondit dessus en hurlant :
"Oh, là ! C'est le même dessin que sur la bière de mon papa !!"

Bien. De deux choses l'une :
Soit je me glorifie d'avoir un fils qui a une si bonne mémoire visuelle, soit mon mari boit beaucoup trop de bière.

Laquelle choisir ??

Posté par Maritxu à 19:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
31 août 2011

Dans le train

Dans le train de mon Demi-belge, il y a des tas d'animaux. Normal, c'est le train du cirque.

"Regarde Maman, il y un ours, une girafe, un smldkfjio et un éléphant."
"J'ai pas bien compris, après la girafe, il y a quoi ?"
"Quoi ça ?"
"Là, l'animal jaune, c'est quoi ?"
"C'est la girafe."
"Non, derrière la girafe, c'est quoi ?"
"La queue."

Son père peut être pleinement rassuré, non seulement il y a une ressemblance physique, mais il est bien belge aussi.

Posté par Maritxu à 13:19 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
29 août 2011

Peinture

Après-midi peinture.

DSC01415

Je demande à mon Demi-belge un dessin avec beaucoup de rouge, parce que j'aime ça, et que je trouve que ses compositions sont plutôt sombres...

D'accord, me dit-il. J'ai donc droit à deux dessins pour moi, derrière lesquels "il faut marquer maman, parce qu'ils sont pour toi tous les deux toooute la journée". Ensuite, j'en demande un pour Papa.

"D'accord maman, et je vais le faire avec du bleu, et aussi du rouge, comme ça il sera encore plus ton amoureux."

(love)

Posté par Maritxu à 18:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

27 août 2011

C'est l'été...

et je profite de mon congé maternité à plein temps.

DSC00149

Posté par Maritxu à 21:52 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
21 août 2011

Floups

Ce matin, Pucine fait flouuuups. Pour celles-z-et-ceusses qui n'ont jamais cotoyé un nouveau-né, c'est le signal d'un changement de couche.

Pourtant, cette fois-ci, un doute m'assaille : le bruit, pour le moins évocateur, était un peu inhabituel. Je renifle donc l'arrière-train de ma mouflette.
Eeerk. Aucun doute, c'est un caca, et un gros. Direction la salle de bain.
Allongée sur la table à langer, elle étale un sourire béat de libération, fait des cris de joie, bref, elle est aux anges.

J'ouvre la couche : rien. C'était un pet.

Ma fille se fout de ma gueule et en plus, ça la fait rire. 

Posté par Maritxu à 18:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
20 août 2011

GPS

Moi qui suis une adepte des cartes, me voilà avec un GPS pour rejoindre mon Belge sur chantier. Bien contente en plus, parce qu'imprimer des cartes avec une bébé hurlante et un demi-belge qui m'assomme de "Maman, Maman" à longueur de temps, c'est fatiguant.

Dans la voiture, je règle le machin et on se lance.

"Tout droit après 300m"
"Tournez à gauche immédiatement"
"Au feu, tournez à gauche"

Petite voix derrière moi :

"Oh, mais on doit encore tourner à gauche ? Mais ça sert à rien, on l'a déjà fait, ça maman, hein ?
On doit quand même le faire ?"

 

Posté par Maritxu à 13:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
09 juillet 2011

Un matin

Ce matin, je me réveille comme ces 15 derniers jours : difficilement. Cacahuète a faim. Comme toutes les 2 heures, avec cette nuit une grande plage de "je ne veux pas dormir", de 1h30 à 4h, pendant laquelle je me suis effondrée plusieurs fois, et réveillée par ses halètements et sa propention à têter tout ce qui se trouve à sa portée : mon sein, mon bras, mon dos, ma chemise de nuit, et à marquer bruyamment sa désaprobation quand ce n'est pas un téton qui donne du lait.

Bref, je suis fatiguée.

A 7h30, le grand frère se réveille. Dieu merci, ce n'est plus 6h30, c'est les vacances et il se couche plus tard, avec le réveil en conséquence.

Je laisse le monstre affamé dans le lit avec son père pour m'occuper du grand. Un dessin animé et un bib' plus tard, je profite d'une accalmie pour prendre ma douche. En plein savonnage, j'entends la cacahuète hurler. Diable, le volume doit être élevé pour que je l'entende sous l'eau, mais pas de panique, son père est à côté d'elle. Je termine tranquillement, après tout, rien ne sert de se précipiter, elle a mangé, elle doit juste avoir besoin des bras, et puis son père est là.
Je boucle ma toilette, m'habille, le volume n'est toujours pas descendu, il a vraiment du mal à la calmer.

Je monte finalement, et trouve ma Pucine au milieu du lit parental, rouge écarlate de fureur, avec son père à côté, lui tournant le dos, en train de ronfler.

MAIS COMMENT FAIT-IL ??

DSC09866

Posté par Maritxu à 17:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
07 juin 2011

Je craque

Je n'ai pas encore arrêté de travailler, puisqu'en Belgique on peut aller jusqu'à une semaine avant terme et donc cumuler du congé maternité pour après. C'est tellement dans les moeurs que tout le monde le fait, à la différence de la France ou j'ai l'impression que tout le monde a droit à des congés pathologiques (moi la première). Je me ménage donc mon petit congé jusqu'en octobre, mais ça commence à devenir très dur. C'est que j'accouche dans 20 jours moi.
Le soir, c'est dur. Après la fatigue de la journée, aller chercher mon Demi-belge à l'école, me farcir son irritabilité - et la mienne - et ses demandes incessantes (Maman viens voir, maman donne-moi ça, maman s'il te plaiiiiit...) subir des contractions qui se suivent en permanence, même si elles ne me font pas mal à proprement parler, je sais qu'elles ne sont pas agréables pour le bébé... Ben j'ai besoin d'aide.
Hier soir, après avoir donné le bain, j'appelle mon Belge pour savoir quand il va rentrer pour préparer le diner.
Il ne rentre pas. Il est au milieu d'une réunion capitale, il est désolé, mais il ne peut vraiment pas m'aider ce soir, il va rentrer tard.

Les hormones ou la fatigue, je ne sais pas, mais je pleure doucement sur mon sort de femme très très enceinte abandonnée...
"Maman, moi je veux papa"
"Moi aussi mon coeur, mais papa travaille tard ce soir, tu ne le verras pas"
"Hooo, mais je veux papa quand même !"
"Je sais bien, tu sais, je suis sure qu'il aimerait être là, mais il a beaucoup de travail, il doit rester à l'entrepôt"
"Bon. Alors c'est moi qui doit te faire un câlin ?"

(Ouiiiiiiiiiiiiiii)
J'ai un fils formidable.

Mon Belge est rentré à 22h, en se confondant en excuses.
J'ai aussi un mari formidable.

Posté par Maritxu à 09:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]