20 janvier 2007

Quand Paris et Lille se rencontrent

Ca donne une nouvelle expérience: le hammam!

Oui, oui, les deux soeurs que nous sommes ont essayé le hammam, activité prisée chez les filles apparemment. Comme on n'avait jamais testé, on s'est dit, c'est l'occasion!

Et bein... C'est chaud.

Bon, on avait décidé de faire un hammam, un gommage (pour avoir la peau toute douce), et un massage de trente minutes... de quoi se faire plaisir en somme!
Alors, on se met en maillot de bain (d'ailleurs, si vous avez deux pièces, mettez plutôt celui là... moi j'avais qu'un une pièce et c'était pas top), et la dame nous emmène dans la petite pièce surchauffée... et quand je dis surchauffée, je le pense vraiment: 46°C max, et dès que ça redescend à 44°C, ils font remonter la température... pfiou! Mais bon, finalement on s'habitue à la chaleur et la vapeur. En fait, on voit rien dedans; c'est comme si vous étiez sous l'eau avec un masque de plongée: vous voyez votre propre corps, vous distinguez vaguement le corps de l'autre et pas grand chose d'autre, tout est flou!
En fait, ce qui est difficile à supporter, c'est de sortir de la cabine pour y re rentrer. Vous allez me dire, "si c'est difficile, n'en sortez pas avant la fin!". Bein, ouais, mais non. Parce que la dame, elle vient gentiment te tartiner de savon noir qui fait mal aux yeux (je sais, j'en suis mis dans l'oeil) (pas intentionnellement, cela va de soi) ( et le premier qui répond "pas forcément" sera privé de chocolat). Donc, tu sors, pis tu re rentres. Et comme le couloir est à température pas ambiante mais presque, très supportable quoi, et bein quand on re rentre dans la cabine, on a beaucoup de mal à se réhabituer. Voire on se réhabitue pas.

Ensuite, le gommage... La dame te frotte très fort avec un gant pour enlever les peaux mortes (le principe du gommage, en somme), c'est pas hyper désagréable, mais j'ai aussi connu mieux.
Et enfin, le massage. Déjà, j'ai attendu que Maritxu profite du sien, puisqu'on pouvait pas passer ensemble, en m'instruisant avec VSD. Et puis mon tour! Personnellement, j'ai pas trop apprécié le string en papier qu'on te demande de mettre... pas super agréable à mon goût! Je sais pas si c'est le côté string ou le côté papier qui me perturbait, mais c'était bof bof. Mais sinon, le massage, c'est pas mal quand même.... surtout pendant 30 minutes! ^^

Le truc, c'est qu'après on se sentait un chouia grasses (le produit utilisé par la masseuse), et qu'on puait l'eucalyptus (l'odeur générale du magasin). Mais j'avoue, ce matin, j'ai la peau douce. Je me sens pas nécessairement relaxée, mais j'ai la peau douce.
Au final, c'est un truc à essayer, mais perso, j'en ferais pas mon activité favorite. Je préfère, de loin, aller au cinoche. D'ailleurs y a Snow Cake qui sort dans une semaine et demie, j'ai hâte!

Donc voili voilou, en attendant que Maritxu vous fasse part de ses impressions à elle!^^

(et rien à voir: j'aime mon Ipod. j'ai fait le tri dans mes chansons. Il n'en reste plus que 378. J'adore.)

Posté par Whizzbee à 14:33 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

16 janvier 2007

Casino Royale, enfin!

Ouf, ça y est! je l'ai vu, ce blondinet!

Enfin, après l'avoir vu en maillot de bain, j'avoue que l'appellation "blondinet" lui va assez mal, quand même...

Bon, je reprend: ça faisait des semaines qu'il fallait que j'aille voir ce Casino Royale, ce nouveau James Bond! Avec le frère que j'ai, si je me tiens pas au courant... pfiou! ;-)
Donc, j'y suis enfin allée aujourd'hui, dans le petit cinéma  à côté (pas trop loin) de chez moi...

Et bein... Chais pas. C'est un bon film, hein, ça, c'est sûr! Mais je sais pas si c'est un JB ou pas. Faudrait peut-être que j'en revois d'autres pour me refaire une opinion sur le genre.^^
C'est vrai que globalement, ça a l'air de coller, c'est sûr: un beau (tout est relatif) type dans le rôle principal (parlons plutôt d'une belle gueule), des jolies filles (greluches), des explosions (même pas trop, trop, en fait...), des courses poursuites (c'est marrant, si moi je me jette dans un mur comme ça, je me fais mal, pourquoi pas lui?), un méchant très méchant (une scène de torture.. originale, pour le moins!), une intrigue très compliquée...
Et pourtant, je sais pas. C'est vrai, j'aurais plutôt tendance à penser qu'il s'agit là d'un pré-JB. Il est brut, il sue, il meurt même, il tombe ... sur Eva Green (comme on le comprend) (greluche) ... On est loin, loin de la classe établie par les prédécesseurs. Loin de la retenue affichée.
Alors, peut-être, ça n'est pas un vrai JB. Mais ça en annonce un vrai de vrai pour le prochain, c'est déjà ça!

Et puis... le tant décrié Daniel Craig. Et bein... Non, je le trouve pas beau. Cela dit, j'ai jamais trouvé beau la moquette du torse de Sean non plus. Mais Daniel a un charisme... que, j'avoue, j'espérais. Sur les photos (avant la sortie du film), je ne le trouvais pas terrible. Mais en mouvement... non, là, ça dépote, mes enfants! Comme je le disais plus haut, il est tellement massif qu'on n'a pas franchement envie de l'appeler "blondinet", c'est clair.
Mais, il joue bien, il a du charisme, c'est tout ce que j'attend d'un James. Donc, même s'il ne joue pas James dans les règles de l'art dans ce film, ça promet plutôt des bonnes choses pour le suivant.
D'ailleurs, ça me rappelle un truc marrant d'une interview de 20minutes, lors de la sortie du film  (22-11-06, pour ceux qui auraient oublié ;-): un journaliste lui avait demandé s'il allait pouvoir gérer le fait d'être propulsé presque du jour au lendemain au rang de sex-symbol. Craig a fait une réponse typiquement Bond, un truc du genre "oui, je pense que ça devrait aller." ^^ Il est con ce journaliste, demander à un type hétérosexuel et possiblement pas marié (j'avoue, j'en sais rien) si ça le dérange d'avoir pratiquement toutes les filles (et peut-être un bon paquet de mecs aussi) de la planète à ses pieds? Evidemment, qu'il va se débrouiller! ^^
En même temps, quand on a Eva Green sous la main, quel type irait chercher ailleurs?

Casino_Royale

Posté par Whizzbee à 21:50 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
14 janvier 2007

Petit message

A Xabi, le pauvre qui travaille un dimanche, travaillait le ... 25 décembre je crois et travaillera encore à d'autres moments inimaginables!

Xabi... Courage.

Et change de boulot rapidement!

(oui, je sais, t'aimeraiss bien, mais c'est pas toi qui décide!)

calvin_radio_show

Bisous, et bonne journée quand même... à demain!

Posté par Whizzbee à 13:18 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

Picard, quand tu nous tiens

"Jouons ensemble" à la marchande...^^  (les frère z'et soeur auront, j'espère, reconnu l'allusion aux Gyo Fujikawa!)

Enfin, voici venu le temps de vous raconter ma fabuleuse, formidable, fantastique expérience chez Picard! Je sais, vous en mourriez d'envie, petits gredins.

Donc, j'ai été embauchée pour la période de Noël dans un Picard de la banlieue parisienne (non, si vous le savez pas, je vous dirai pas lequel!), grâce à une copine qui travaille déjà là-bas. Enfin, si j'avais eu un peu de jugeote, j'aurais pu aller par moi-même vers les magasins, parce que c'est tellement le rush à Noël, ils ont besoin de gens. Mais, bon, j'aurais peut-être pas pensé à Picard, sans cette meeeerveilleuse copine.

J'avoue, le premier jour, j'étais un peu nerveuse... C'était quand la première fois que je travaillais vraiment! (j'entend déjà les gens me rappeler Ashford: demandez à Pétro, mon expérience là-bas tient plus de la glande que du travail, et je m'en excuse d'ailleurs) Mais j'ai rencontré une équipe super sympa, une patronne adorable, et en plus il faisait pas si froid dans le magasin. Si ça c'est pas le bonheur, chais pas ce que c'est! ^^

Donc, blouse blanche, tablier touge (parfaite pour les fêtes de Bayonne! Un peu chaud, peut-être...), et grand sourire pour accueillir les clients. J'ai fait majoritairement de la caisse, de toutes façons: quand j'ai dû remettre les arrivées dans les rayons, je réfléchissais tellement longtemps à où se trouve ce p***** de bac à la c** où doit normalement aller cette c*****sse de cuisse de chevreuil - ou n'importe quel autre produit, je n'ai rien contre les cuisses de chevreuil, que finalement je servais pas à grand chose.

Donc, de la caisse, tout le temps, tout le temps... Et c'est vrai, le soir après la première journée, j'entendais des *bip!* tout le temps. On m'a montré comme fallait faire, et où fallait appuyer dès que j'avais un problème (enfin, le magasin est petit, il suffit de répérer un ancien du regard, quand on a fait un connerie!)...

Les clients, dans l'ensemble ont tous été très gentils, je leur décernerai une palme si c'était possible. En même temps, vu la crème d'équipe qu'il y a à picard, s'ils sont pas contents, qu'ils aillent à Carrouf, au moins ils auront des raisons de pas l'être! Nous, on était par-faits. Et modestes! ^^

Non, c'est vrai, comme c'est tout petit, les gens sont pas (trop) stressés, donc ils sont pas agressifs. Sauf quand y a pénurie de buches glacées à la framboise. Mais bon, c'est Noël, en même temps.

Mais, mine de rien, c'est marrant de passer de l'autre côté de la caisse... Et de s'aperçevoir les questions stupides ou embêtantes que les clients peuvent poser. Stupides du genre "et ça, c'est bon?". Bein, heu, je sais pas, j'ai pas goûté tout le magasin... en même temps en général, c'était des trucs au chocolat, alors je dis que j'aime pas ça, et puis ils laissent tomber. Mais bon, ils s'imaginent qu'on goûte tous les produits??
Et embêtantes du genre "et c'est où ce truc qu'il y a dans votre magazine?" Bein, heu, j'en sais rien moi, chuis là pour quatre jours seulement, j'ai pas appris le magasin par coeur... déjà que je connais à peine le nom de mes "collègues"...

Y a eu deux-trois clients qui font comme si t'existais pas, aussi. Heureusement pas beaucoup, mais bon, c'est pas parce que t'es la caissière que t'as pas le droit à un bonjour, surtout si on pense au nombre de bonjours que ça peut déblatérer en une journée, une caissière. Mais bon, y en a, ils s'en fichent, tu fais partie du décor. Comme envie de faire une connerie pour les faire chier, ceux-là, et qu'ils voient bien que ah tiens non, le meuble n'est pas un meuble.

Mais bon, les clients sont gentils dans l'ensemble (je sais je me répète, mais c'est vrai). Ils sont compréhensifs, amicaux, blagueurs, un peu naïfs même parfois... Y a eu un client qui m'a cru quand je lui racontais qu'on avait des entrainements avec des caisses factices pour évaluer le caddie du client et pouvoir ainsi mettre en conséquence dans différents sacs. Enfin, je pense qu'il a pas dû bien réfléchir à ce que je lui disais, quand même. ^^

Bon bein, voilà. D'aucuns diront que c'est trop long, et je les zute, voilà. Z'avez qu'à aller sur skyblog si vous voulez des textes courts. Ou une absence de texte, d'ailleurs. (est-ce qu'on peut considérer "ca c moa", "ca c ma cops", "ca c moa et ma cops", comme une absence de texte?)

Alors sur ce, je vous souhaite une bonne nuit, bonne journée demain, un bon petit déjeuner, un bon dimanche, et une bonne soirée! ^^ je crois que j'ai rien oublié... (Je laisse la nuit à vos bons soins, m'sieurs dames. ^^)

Posté par Whizzbee à 04:08 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
11 janvier 2007

Bar à lire

Par Maritxu

.

Hier soir, j’avais bar à lire.

Non, non, je vous vois déjà saliver, rien à voir avec une beuverie, d’ailleurs, ça se passe dans une librairie. Le bar à lire, ce sont des gens qui aiment lire et découvrir des livres, qui se réunissent une fois par mois pour parler bouquins.

Mais attention, hein, on n’est pas là pour se prendre la tête, on n’est pas des intellectuels, nous. On veut juste passer un bon moment.

.

livre

Le site est agréable, c’est la cave d’une ancienne boucherie (en fait, c’est carrément rue des bouchers) reconvertie en librairie méditerranéenne. Les propriétaires sont adorables, Laurence fait une cuisine délicieuse pour seulement 6 euros (autant dire rien du tout) et on a le traditionnel thé à la menthe à la fin… J’adore aller là-bas.

Le principe du bar à lire, c’est que chacun amène un livre qu’il a aimé et en lit quelques passages, couverture cachée. Quand tout le monde a lu ses extraits, on vote et le livre gagnant sera celui à lire pour la prochaine fois. Comme ça, tout le monde pourra en discuter. C’est marrant, parce que personne n’a le même avis, ça donne des controverses intéressantes…

Récemment, on a testé les thèmes. C'est-à-dire que d’un mois sur l’autre, on se donne un thème et on ramène les bouquins qu’on a qui traitent du thème. Alors comme on en est au début, les thèmes sont assez larges encore (genre romans policiers, ou théâtre) mais ça nous fait découvrir d’autres horizons, c’est chouette. Et c’est l’occasion de se prêter des bouquins !

Et je suis très fière puisque c’est le mien qui a été choisi hier : l’Education d’une fée, de Didier Van Cauwelaert.

C’est un délicieux petit roman d’amour avec dedans : de l’amour, des fées qui s’ignorent, des jeux d’enfants, des caissières, des pigeons voyageurs et des avions. Et plein d’autres choses. Il se lit très rapidement et je crois que les autres vont l’aimer. Et puis il tombe très bien ce livre, puisque le thème de la fois prochaine c'est « les romans d’amour », puisque ce sera le 14 février !

C’est marrant, mais je m’attendais à ce que la date soir décalée, puisque ça tombait la Saint Valentin, mais tout le monde s’est récrié en disant qu’on s’en fichait  que c’était commercial, etc.

Après la mort d’Halloween, la mort de la Saint Valentin ?

D’ailleurs, si vous êtes sur Lille le 14 février prochain, vous êtes les bienvenus !

(Oui je fais de la pub et alors ? C’est mon blog ! Ha non ? C’est aussi celui d’Amaia ? On m’aurait menti ? Allez… soyez cool … On n’était que 7 hier soir, on peut bien se permettre une ou deux personnes en plus, non ? Merci !)

Posté par Maritxu à 15:59 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

10 janvier 2007

Les aventures de l'appartement

Par Maritxu

.

Je ne poste pas beaucoup en ce moment c’est un fait. Hé oui mes petits amis, j’ai un métier moi… Et il faut bien que je travaille de temps à autres. Surtout à autres en ce moment, d’accord, mais comme j’ai des gens sous mes ordres, il faut tout de même produire un minimum pour que la direction ne hurle pas au scandale…

Et puis je cherche un appartement. Un beau ! Avec deux chambres, pour nous et pour ……….. un bureau pour mon Belge (dans un premier temps).

Alors depuis quelques temps, on court les agences immobilières, avec plus ou moins de bonheur. On visite des trucs. On fait des gaffes.

Genre, 20 minutes avant d’aller visiter un appartement, je me demande où il se situe exactement. Maligne quand même la fille qui prend un rendez-vous sans savoir la localisation ! Chéri regarde : rue Faidherbe. C’est marrant, elle me dit quelque chose cette rue… On regarde sur un plan : ha, ben oui, c’est la rue la plus passante de Lille, entre la gare et la grand’ place. Impossible de se garer, calme inconnu, la galère totale. Arg. Bon, ben on va pas annuler 20 minutes avant, hein…
Au final, l’appart est chouette, mais vraiment trop dans le centre ville. C’est qu’on a deux voitures à garer nous !

WaultOn en visite un quai du Wault… juste pour rêver… Pour ceux qui ne connaissent pas Lille, le quai du Wault, ça ressemble à ça. La grande classe en d’autres termes. En sortant de la visite, on était tellement éblouis qu’on tirait déjà des plans sur la comète pour savoir comment on allait pouvoir se rationner pour payer le loyer inabordable annoncé.
Et puis, en 10 minutes de marche, on a remis les pieds sur terre.

.

Hier soir, mon téléphone du boulot sonne. A 8h30. Angoisse. Qu’est-ce qu’on peut bien me vouloir à cette heure-là ?
"Bonjour, c’est madame Truc, vous avez laissé un message il y a une semaine pour l’appartement…"
Ha tiens, oui, je l’avais complètement oublié cet appartement. J’avais appelé sans grande conviction : c’était un panneau sur une fenêtre, la rue à côté de chez moi. « Particulier loue appartement ». Et rien de plus. La nana ne me laisse pas reprendre mon souffle, elle enchaine :
"Alors il y a des wc, une salle de bain (jusqu’ici tout va bien) un séjour/salon, un couloir et au bout il y a trois chambres (trois chambres !!)… "
Là je l’interromps, je demande le prix, parce que trois chambres, ça va être trop cher pour nous. Et elle m’annonce un loyer dans mes prix. Avec des charges raisonnables. Faut que je m’assoie là. Ha, je suis déjà assise.
Il est où le problème ? Elle est où l’embrouille ? Les murs sont à refaire ? Il est inondé tous les ans ?
"Non non, tout est refait à neuf, les murs sont blancs, c’est du parquet, il y a un parking gratuit dans la cour de l’immeuble…"
Non… C’est trop beau, c’est pas possible !
"Et vous faites quoi comme métier ?"
Alors là, faut que je me fasse mousser : "je suis ingénieur (INGENIEUR) et mon mari (MARI) est architecte (ARCHITECTE)…" Et le reste à l’avenant.
Le rendez-vous pour visiter est pris pour mercredi prochain, on verra bien.

Mais une chose est sure, j’emmènerai mes fiches de paies, le relevé de compte de mon Belge (qui a très bien gagné sa vie ces derniers mois) et mes quittances de loyer en prévision !

Posté par Maritxu à 15:43 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
07 janvier 2007

L'importance d'être constant

Hier, ma charmante Marie m'a invitée au théâtre pour mon anniversaire...
Oui, je vois ceux que je connais fronçer les sourcils: "pour ton anniversaire? Mais.."
Oui, mon anniversaire est en septembre, c'est sûr... mais ça n'est que partie remise quand on sait que son anniversaire à elle est en juillet, et qu'on est allées voir à cette occasion Swan Lake .... en décembre (le 10, exactement). Je vous aurais bien parlé de Swan Lake, mais là, c'est fini, alors à quoi bon vous dégouter en vous disant à quel point c'était beau, émouvant et bien dansé?

Donc, hier, samedi 6 janvier, nous sommes allées L'importance d'être constant (c'est comme le port salut, c'est écrit dessus l'article), joué par, entre autres, Lorànt Deutsch, Frédéric Diefenthal, et Macha Méril, excusez du peu.
C'est donc une pièce d'Oscar Wilde, mes enfants... Et bien, que vous dire?

C'était génial! Un vrai bon moment à passer, je vous assure! L'histoire en elle-même... très Wilde, incontestablement, et on ne s'attardera pas sur la fin... disons qu'il a fini parce qu'il faut bien finir à un moment donné! (tiens, ça me rappelle un certain Molière, ça...^^)
Mais, les répliques, tranchantes, cyniques, ironiques... Pour qui aime l'humour anglais, Wilde est un délice pour les oreilles!
Tous les acteurs étaient très bons, mention particulière peut-être pour Deutsch, qui m'étonne à chaque fois par son talent! (Souvenez vous, la dernière fois que je vous en ai parlé, il avait réussi l'exploit de tenir le flambeau face à Jean Piat. Et croyez-moi, ne pas avoir l'air ridicule devant Jean Piat démontre un vrai talent, tellement Robert d'Artois est impressionnant).

Donc voilà, si vous vouliez aller au théâtre un de ces quatre, je vous suggère fortement d'aller du côté du théâtre Antoine, 14, bd Strasbourg st Denis, au métro du même nom...
Et ne vous trompez pas: la salle à côté est une production Bigard... pas la même ambiance, définitivement! Chacun ses goûts, mais je préfère Wilde.

wilde1

wilde2

Posté par Whizzbee à 11:46 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
02 janvier 2007

L'heure du bilan?

Je me tâte... Fais-je comme tout le monde, le bilan de 2006? c'est un peu déprimant et en plus tout le monde le fait déjà, donc...!

Peut-être vais-je me pencher plutôt sur ce qui m'attends peut-être en 2007? Allez, essayons, ça coûte rien!^^

Déjà, finir mes partiels du premier semestre,ce serait pas mal... Et entamer le second, qui s'annonce avec de bons week ends en perspective!

Justement, parlons-en de ces week ends! Il faudra impérativement que j'aille: à Lille, à Bayonne, à Nantes, à Grenoble, à Toulouse... et c'est tout, je crois! Histoire de retrouver ma soeur (peut-être dans un nouvel appart?), mes grands parents (mais pas trop longtemps, un we, c'est très bien), Marie (pour... redécouvrir ensemble les charmes de la Bernerie en Retz, et peut-être vraiment découvrir un peu Nantes, cette fois ci!;-), Claire (pour me faire découvrir cette belle ville de Grenoble que ça fait déjà 2 ans que je dis que je vais venir... la honte!), et Coline et Vaea (pour savoir si, vraiment, David se souvient de mon prénom!). Programme chargé pour les week ends, donc.

Faudrait que je gagne deux trois sous pendant la semaine (notamment pour assurer une partie de ces week ends!), en donnant des cours d'anglais, de français, d'etc. "Pas de petit profit!": mot d'ordre de 2007?

Il faut que je me prépare psychologiquement à partir pendant 11 mois à l'étranger pour aller donner des cours en irlandeà partir d'octobre... Rien n'est sûr encore, ça ne le sera qu'en mai, mais bon...! Dur, dur de se dire que je vais passer de l'autre côté du bureau! C'est un peu rentrer dans la vie active quand même... ça fout un peu les jetons, je trouve! C'est tellement rassurant les études...

Et sinon... trouver des cadeaux pour tout le monde à chaque anniversaire... pff, rien que d'y penser, j'ai déjà mal à la tête!^^

Aller le plus possible de films au ciné! Le 10 janvier sort "L'incroyable destin de Mr Harold Crick", avec Will Ferrel, Emma Thompson, Dustin Hoffman... Ca a l'air très très bien!^^
Et "Snow Cake" le 31 janvier, avec Alan Rickman et Sigourney Weaver... Rien que le fait d'aller voir Alan m'enchante!^^ Et en premier rôle, en plus!
Et sans doute plein d'autres encore (HARRY POTTER!! le 11 (ou 13) juillet.... J'ai hâte!)
Sinon, allez direcement là dessus pour avoir un aperçu de la saison 2007 au ciné...^^

En parlant d'HP, j'attend aussi avec une impatience non dissimulée le septième livre de la grrrrrande saga Potter! Vers fin 2007, apparemment. Histoire de savoir, de comprendre, et de voir si mes petites hypothèses toutes pourries sont justes.... Ce serait la gloire si c'était le cas! Mais, bon, je ne me fais pas trop d'illusions... j'espère, c'est tout!^^

Et puis... ça suffit, c'est déjà pas mal... Et surtout, surtout, ne pas commencer l'année en se disant: "cette année, je mangerai moins, je ferai un régime" et bla et bla et bla! Marre de ces mannequins anorexiques même pas bien dans leur peau qui nous font complexer! Marre de ces actrices qui ont l'air superbe alors que tout le mérite en revient aux maquilleuses derrière (oui, je pense à Cameron Diaz!)! Alors, hein... je suis comme je suis, et pis voilà. Tant pis pour les autres, non mais oh!

Là dessus, Bonne Année!  smiley Profitez un maximum, c'est tout ce que je peux vous souhaiter! Carpe Diem, les enfants!

bonne_ann_e_

(rien que pour ML: "oua! Il a vraiment neigé hier! C'est magnifique!"
                           "Tout ce qui était familier a disparu! Le monde a l'air tout neuf!"
                           "Une nouvelle année... une début tout beau, tout nouveau!"
                           "C'est comme avoir une grande feuille de papier blanc pour dessiner dessus!"
                           "Un jour plein de nouvelles possibilités!"
                           "C'est un monde magique, Hobbes, mon pote.... explorons-le!")

Posté par Whizzbee à 10:18 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
28 décembre 2006

Moi aussi j'ai un chouette métier

Par Maritxu

Ceci est une carrière souterraine inconnue, située à 9 mètres de profondeur sous un champ. Vus les gravats par terre, on se doute facilement que le ciel (toit de la carrière) est en mauvais état.

carri_re

.

Quand les images apparaissent à l’écran, on se dit « la vache » - surtout moi qui ADORE les carrières souterraines (si si, sans rire, j'adore vraiment !).
Puis on se dit qu’on est juste dessus. Donc que, potentiellement, le sol pourrait s’ébouler littéralement sous nos pieds. Ben croyez-moi, ça fiche un peu peur.

Enfin, on se demande vraiment comment on va expliquer à notre client que les fondations qu’on va lui proposer dans notre rapport d’étude vont lui coûter 10 fois plus cher que ce qu’il avait prévu.

Et là, on a encore plus peur.

Posté par Maritxu à 16:27 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
25 décembre 2006

Bon, bein...

Zoyeux Naouël!

J'espère que tous ceux qui passeront par là passeront de bonnes fêtes, etc, etc!

(et puisqu'on on nous en vend déjà, bonne galette des rois si vous êtes des petits rebelles et que vous en mangez avant le 6 janvier!)

Calvin_Hobbes_Christmas_tree

(EDIT: à la demande générale de ML, traduction:
-Quand est-ce qu'on aura un sapin?
-Oh, je sais pas. Probablement un peu après le Nouvel An.
-Après le Nouvel An??
-Bien sûr. On n'aura qu'à remonter la rue et choisir le plus beau sapin dans les poubelles des voisins.
-Quoi??
-Parfois, il reste encore les guirlandes sur le sapin, donc tu n'auras même pas à le décorer! Nous gagnerons du temps et de l'argent!
-Bon. Qu'est ce que t'as encore dit ton père?

Contente?)

Posté par Whizzbee à 10:40 - - Commentaires [6] - Permalien [#]