Par Maritxu

Voilà voilà, on y est, Arthur se déplace. Parfaitement dans les temps, à 9 mois il a pigé le truc pour s'assoir tout seul et commencer à ramper, à 9 mois et demi, il avait touvé un usage nouveau pour ses jambes. Du coup, notre appartement devient un endroit hautement dangereux. Un grand ménage et un grand rangement s'est imposé (vous vous rappelez ma journée maudite où on a cumulé grippe intesinale, dent et conjonctivite ? C'était ça) Maintenant, Arthur a 3 dents, et des pantalons qui commencent à s'user au niveau des genoux. Pantalons qui restent propres malgré tout, je suis en train de devenir une vraie fée du logis grâce à mon bébé. Je ne sais pas si je dois le remercier. Allez, si, remercions-le.

Donc, disais-je, notre appartement devient dangereux. L'inverse est vrai également, notre bébé devient dangereux pour notre appartement. Ainsi, mes bandes dessinées ont été planquées et/ou remontées d'un étage, les bouteilles ont été rangées dans un tiroir inaccessible, les papiers professionnels de mon Belge ont trouvé un rangement autre que par terre en vrac (et c'est pas dommage) etc, etc.

En fait, pour savoir si un truc est mal rangé et/ou dangereux, il suffit de lacher le bébé pendant trois minutes. J'ai retrouvé comme ça mon Arthur ravi avec un cutter dans les mains -fermé, merci mon Dieu- sorti d'on ne sait où, j'ai retrouvé mon ordonnance chiffonnée que je cherchais depuis une semaine, me suis aperçue que les plantes, elles aussi, pouvaient devenir une arme de salitude massive. Vous voulez des preuves ? En voici :

100_3064

100_3065

100_3069100_3067

Voilà, tout ça, c'est interdit. Les bouteilles sont dans le meuble en bois à côté des prises électriques, elles aussi interdites. Sauf pour celle-là d'ailleurs, les trois autres ont été prises en l'espace de cinq minutes. Ce bébé est le recordman de la connerie à la minute. Sans blagues.

Et dès qu'on le barricade dans un endroit permis, ça donne ça :

100_3074

On va bien s'amuser pendant quelques temps !